Bande Annonce de BATMANDécouvrez la bande Annonce de BATMAN sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/615/fond/615_w_500.jpg
Tim Burton
Jack NicholsonKim BasingerMichael KeatonBilly Dee WilliamsJack PalanceJerry HallLee WallaceMichael GoughPat HingleRobert WuhlTracey WalterWilliam Hootkins

BATMAN

126 mn

Note de SensCritique :

7.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Tim Burton.

Casting : Jack Nicholson, Kim Basinger, Michael Keaton, Billy Dee Williams, Jack Palance, Jerry Hall, Lee Wallace, Michael Gough, Pat Hingle, Robert Wuhl, Tracey Walter. William Hootkins

Synopsis : A Gotham city un superméchant fait son apparition: le joker. Devenu roi de la pègre et clown sinistre il défie Batman sur son propre terrain. Celui-ci a toutes les peines du monde à concilier ses deux identités. Le superficiel milliardaire Bruce Wayne poursuivi par les assiduités de la belle Vicky cherche à dissimuler sa mission nocturne et ses transformation en homme chauve souris. La lutte contre le joker lui permettra peut-être d'identifier les assassins de ses parents. Et de retrouver enfin la paix.

Scénario : Sam Hamm, Warren Skaaren.
Musique : Danny Elfman.
Pays : Etats-Unis
Tags : Hugo Awards.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
Sauve qui peut, le joker is back in town. Et tant mieux pour nous c’est un grand cinéaste nommé Tim Burton qui s’empare du mythe de Batman. Nous sommes en 1989 et c’est sur grand écran et sous l’égide de la Warner que l’homme chauve-souris va combattre le mal à Gotham City, réplique fantasmée de New York.

Dans le rôle de Batman, un acteur à la neutralité bienveillante, et dont la carrière sera bouffée par le rôle, monsieur Michael Keaton. En face le plus bouffon des saltimbanques pour jouer le plus sinistre des clowns Mr Jack Nicholson alias the Joker. Quant à la créature c’est, à l’époque celle qui a les plus longues jambes, j’ai nommé Mademoiselle Kim Basinger. Bienvenue au pays des ombres.
C’est en 1939 qu’apparaît pour la première fois la chauve-souris. Il s’agit de répliquer au succès d’un autre grand schyzophrène Superman. Batman apparaît dont sous forme de bédé dans la revue Detective Comic scénarisé par Bill Finger et dessiné par Bob Kane. Batman était dès le début un superhéros sans pouvoir mais assisté d’une puissante technologie. Le joker fut un des premiers méchants de la série, inspiré de L’homme qui rit de Victor Hugo et plus précisément de Conrad Veidt qui l’interpréta au cinéma en 1928 dans le film de Paul Léni.

Batman saute très vite de la bédé à l’écran. Ce sont d’abord des serials en 1943 et 1949, puis la fameuse série des années 60 qui accouchera en 1966 d’un long métrage avec Adam West dans le rôle de la chauve souris. Et il faut attendre l’arrivée du tandem Burton/Keaton pour qu’il passe de série B en série A. Tout d’abord le choix de Michael Keaton provoque une avalanche de protestation. Les fans n’y croient pas et envoient des milliers de lettres. La Warner fabriquera une bande annonce avec les premières images pour rassurer le public. Il faut dire que Michael Keaton, de son vrai nom Michael Douglas, sortait de Bettlejuice du même Tim Burton où il n’avait rien d’un superhéros viril ! Il aura le bon gout de n’être que le Batman des deux films de Burton cédant ensuite sa place à Val Kilmer, George Clooney puis plus récemment à Christian Bale.
Quoiqu’il en soit la version de Burton fut un bon investissement qui relancèrent la marque Batman : 50 millions de dollars quand même mais qui firent pas mal de petits.

Sur le plateau Bob Kane le vétéran veilla au grain comme conseiller artistique. Un plateau sur lequel on croisa Prince, grand fan de Batman qui non seulement composa une partie de la musique du film mais encore s’offrit une love affair avec Kim Basinger. Dommage pour Sean Young initialement pressentie pour le rôle de Vicky et qui dut y renoncer à la suite d’une mauvaise chute. Quand à Jack Palance, ressuscité des années 50, il fait en grand méchant de l’ombre même à Nicholson c’est dire...
Tim Burton revint en 1992 avec Batman le défi encore plus sombre, plus gothique et pour tout dire plus bargeot avec un Danny DeVito hallucinant en pinguouin ! Depuis, franchement on est revenu à des divertissements pour enfants.

The shadow in the pale moonlight

C'est sans aucun doute l'ambiance Burtonienne qui sied le plus à cet univers. Quand je pense au personnage de Batman, c'est cette esthétique qui me vient en tête instantanément, elle lui colle à la peau encore plus que son costume. Tim Burton a réalisé un bon blockbuster, ...

Lire la suite
8
GagReathle

Du crime et du spectacle il se proclame archange : Chanson de geste

Des bas-fonds ombragés aux anguleuses cimes Minérale et obscure, vous voici dans Gotham Lascive et vénéneuse expressionniste dame Qui chante sa beauté par d’innombrables crimes. Au sein du flot grouillant de lumières factices Les cuivres rutilants accueillent l’intrusion ...

Lire la suite
7
Sergent Pepper

Michael Keaton, la blague qui tue.

Ce Batman, je ne l'avais pas encore vu. Et c'est toujours un peu délicat de noter ce genre de film 20 ans après. Pour être direct, j'en sors un peu déçu. Je pense que la réputation très (trop?) positive du film a fait que je m'attendais vraiment à un "chef d'œuvre", "film ...

Lire la suite
7
ThoRCX
 
A voir également
Affiche du film The Pledge

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Shining

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE DARK KNIGHT, LE CHEVALIER NOIR

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film FAST AND FURIOUS 8

à partir de

4.99
 
Affiche du film PÈRE ET FILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film À BRAS OUVERTS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ALBERT

à partir de

4.99
 
Affiche du film OSIRIS

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BELLE DE JOUR (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés