BELLE COMME LA FEMME D'UN AUTRE

Bientôt disponible
Pour Audrey Fleurot, à l'allure de vamp tout droit sortie d'un film hollywoodien.
Comédie - 2014 - Belgique | France - 90 MIN - Tous publics
Que se passe-t-il lorsqu'une femme maladivement jalouse se met dans la tête de tester la fidélité de l'homme avec qui elle est supposée se marier? Et bien elle se met en quête d'une testeuse professionnelle qu'elle lui met dans les pattes. Résultat: Rien ne se passe comme cette femme l'avait imaginé, et la loyauté en amour s'avère être une affaire particulièrement complexe, pour tout le monde.

Réalisé par

4.2 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Nabil Massad
Nabil Massad
CHRONIQUEUR

Clémence est d’une jalousie maladive. Pour éprouver la loyauté de Gabriel qui la demande en mariage, elle lui envoie à son insu la belle Olivia, testeuse de fidélité, et c’est là que les ennuis commencent, pas seulement pour Gabriel, mais aussi pour ses deux partenaires féminines.

Voici un sujet digne des meilleurs vaudevilles à la française, sauf que dans  Belle comme la femme d’un autre, la cinéaste Catherine Castel qui avait précédemment réalisé 48 heures par jour, a préféré opter pour une façon plus moderne de traiter le thème du ménage à trois, plutôt que le traditionnel marivaudage notamment de mise dans le théâtre dit de boulevard. Du coup le film s’inscrit totalement dans son époque, mettant en exergue la banalisation de l’infidélité conjugale à l’image de ce qui se produit via les sites internet, voire même par le biais d’affiches publicitaires dans le métro comme le souligne la réalisatrice Catherine Castel. Sauf que la souffrance qui en découle demeure de son côté inchangée.

Rassurez-vous. En dépit de la gravité de son thème, Belle comme la femme d’un autre s’assume pleinement en tant que comédie et réussit son pari de filiation aux « Screwball Comedies » hollywoodiennes des années 40 et 50 façon Howard Hawks ou Preston Sturges. La bande son, vous le constaterez, n’est nullement étrangère à ce propos. Quant aux interprètes de Belle comme la femme d’un autre, ils ont pour noms Olivier Marchal, Zabou Breitman, Audrey Fleurot et Yves Jacques qui campe ici le très percutant personnage de Nolan Smith.

Le contexte

Dans ce film d'Anne Fontaine, une épouse a recours aux services d'une autre femme pour tester la sexualité de son mari.

Catherine Castel

Cette oeuvre américaine de Preston Sturges traite à sa manière de l'infidélité conjugale.

TRUANDS