BELLISSIMA

Parce qu'enfin Visconti put travailler avec Anna Magnani (tombée enceinte avant les Amants diaboliques)
Drame - 1961 - Italie - 109 MIN - VO - Tous publics

Maddalena habite un quartier pauvre de Rome. Elle se rend aux studios de cinéma de Cinecitta pour inscrire sa fille au concours qui doit permettre de choisir la vedette du film du réalisateur Alessandro Blasetti. Anovazzi, un employé du studio, promet à Maddalena qu’il l’aidera à obtenir un bout d’essai pour son enfant.

7.2 / 10
7.2 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LA VOLEUR DE BICYCLETTE (L’enfance et la misère sont les deux thèmes centraux du néoréalisme : le duo entre un père chômeur et son fils fait écho à celui entre Anna Magnani et sa fille dans Bellissima.) ou encore LITTLE MISS SUNSHINE (Toute une famille se mobilise pour aider la petite dernière à participer à un concours de danse. Un film plein de bonne humeur.).

Réalisé par

Même réal

Même casting

Pas si éloigné