BENJAMIN, OU LES MÉMOIRES D'UN PUCEAU

Bientôt disponible
Parce que le film s'intitulait en anglais "the diary of an innocent boy", trouvez la nuance
Comédie - 1968 - France - 99 MIN - Tous publics

Au milieu du 18e siècle, Benjamin, orphelin d’origine noble, a été élevé loin du monde par son précepteur. Agé de 17 ans et ignorant des choses du sexe, il rejoint sa tante, la comtesse de Valandry, et découvre avec surprise et plaisir les mœurs très libres de son entourage.

Réalisé par

6.6 / 10
1 min avant1 min avant
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Au milieu du 18e siècle, Benjamin, orphelin d’origine noble, a été élevé loin du monde par son précepteur. Agé de 17 ans et ignorant des choses du sexe, il rejoint sa tante, la comtesse de Valandry, et découvre avec surprise et plaisir les mœurs très libres de son entourage.

Benjamin est joli garçon et les femmes, aristocrates comme soubrettes, se pressent pour lui prendre sa virginité.

Le comte de St Germain, amant de la comtesse de Valandry, s’est lassé d’elle. Pour s’occuper, il décide d’initier Benjamin au libertinage.

Le contexte

Une parodie de film de cape et d'épée où le héros n'a rien d'un aventurier séducteur: Philibert est puceau et doit fuir les ardeurs féminines.

Michel Deville

Trois grands acteurs (Rochefort, Noiret, Marielle) s'en donnent à coeur joie dans des rôles de libertins sous la Régence, quelque temps avant la Révolution française.

LE QUAI DES BRUMES

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS