BERNIE

À partir de 2.99 €
Parce que le film a traumatisé plus d'un canari
Comédie - 1996 - France - 82 MIN - VF - interdit aux moins de 12 ans
Quand il quitte l'orphelinat, Bernie Noël est âgé de trente ans. Il n'a qu'un seul but : connaître ses origines. Commence alors un parcours semé d'embûches pour ce garçon névrosé et déconnecté du monde réel qui va semer le désordre partout où il passera.

Réalisé par

7.1 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Mathilde Lorit
Mathilde Lorit
CHRONIQUEUR

Provoquant un véritable électrochoc au moment de sa sortie en 1996, le premier long métrage d’Albert Dupontel s’impose immédiatement comme un modèle d’outrance visuelle, de trash attitude et d’humour bien noir, un peu sur le modèle de C'est arrivé près de chez vous, sorti quatre ans plus tôt.

Le Bernie du titre est un type de "29 ans, bientôt 32", vaguement psychopathe et franchement névrosé, qui a passé toute sa vie dans un orphelinat. Quand il en sort enfin, c’est pour découvrir que ses parents l’ont autrefois jeté au vide-ordures. Face à la triste réalité, il décide de  s’inventer une histoire plus romanesque, et notamment des ennemis imaginaires : les fameux "enculés d’en face"…

Revendiquant l’influence des Monthy Python, de Tex Avery et de Charlie Chaplin, Albert Dupontel enchaîne les situations délirantes et les séquences inoubliables à un rythme effréné, croquant du canari, transportant un chat empaillé, délirant sur les hyènes, assenant des coups de pelle et de fer à repasser en abusant du grand angle et des mouvements de caméra radicaux.
Le résultat, violent et dérangeant, mêle folie douce et vraie colère face à l’injustice et l’hypocrisie ambiantes : une génération entière se reconnaît dans le cynisme et l’humour trash de Dupontel, qui voit sa carrière de réalisateur lancée avec fracas. Quinze ans plus tard, le film n’a rien perdu de son impact…

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Albert Dupontel

LA HORDE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité