Bande Annonce de BETHLEEMDécouvrez la bande Annonce de BETHLEEM sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/5790/fond/5790_w_500.jpg
Yuval Adler
Hitham OmariMichal ShtemlerShadi Mar'iTarik CoptiTzachi HalevyAli WalkedGeorge IskandarIbrahim SkalaKarem ShakourYossi EiniDudu NivEfrat Shnap

BETHLEEM

96 mn

Note de SensCritique :

6.7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Yuval Adler.

Casting : Hitham Omari, Michal Shtemler, Shadi Mar'i, Tarik Copti, Tzachi Halevy, Ali Walked, George Iskandar, Ibrahim Skala, Karem Shakour, Yossi Eini, Dudu Niv. Efrat Shnap

Synopsis : 2005. A Bethléem, au sud de Jérusalem, Sanfur, un jeune Palestinien sert d’informateur au service de sécurité intérieure israélien, alors que son frère, Ibrahim, est engagé dans la lutte armée contre Israël. Trouvant auprès de l’« ennemi » l’estime et la bienveillance qu’on lui refuse dans sa propre famille, le fragile adolescent tente de remplir sa rude mission, passant constamment d'un camp à l’autre, tout en restant loyal envers son frère.

Scénario : Ali Walked, Yuval Adler.
Musique : Ishai Adar.
Pays : Allemagne | Belgique | Israël
Tags : Drame, Films d'action aventure d'espionnage, Visions du terrorisme, Films israëliens.

à partir de

10.99
voir ce film

Le film que vous avez choisi de voir maintenant, s’immisce au cœur du conflit israélo-palestinien, du côté de Bethléem, à la fin de la deuxième Intifada, au milieu des années 2000. Il met en scène un jeune Palestinien servant d’informateur au service de sécurité intérieure israélien, alors que son frère, lui, est engagé dans la lutte armée contre Israël. Trouvant auprès de l’"ennemi" l’estime et la bienveillance qu’on lui refuse dans sa propre famille, le fragile adolescent tente de remplir sa rude mission, tout en restant loyal à son frère.

Mené comme un thriller haletant, à la façon des films noirs américains qui éclairaient leur époque tout en captivant le spectateur, Bethléem est le premier long métrage du cinéaste israélien Yuval Adler, qui en a écrit le scénario avec un journaliste palestinien d’Al Arabiya, Ali Waked.

Voici donc Bethléem, le plus gros succès public de l’année 2013 en Israël, lauréat de six Ophirs (les Oscars israéliens), dont ceux du meilleur film, du meilleur réalisateur et du meilleur scénario. Il remporta, également, le prix Fedeora du « Venice Days », section parallèle de la Mostra de Venise, l’équivalent de la Quinzaine cannoise des réalisateurs.

Jugés "convaincants" par les Cahiers du cinéma, les interprètes de Bethléem sont, pour la plupart, des acteurs débutants, voire non professionnels. Si le jeune Shadi Marei, alias Sanfur, fait partie d’une petite troupe théâtrale de Nazareth, dirigée par Hisham Suliman, qui joue le rôle de son frère Ibrahim, Tsahi Halevi, alias Razi, a une formation de musicien – ce qui ne l’a pas empêché de remporter l’Ophir du meilleur acteur dans un second rôle – et Hitham Omari, alias Badawi, est caméraman pour la chaîne Al Arabiya. Aux côtés de ces nouveaux venus, peut-être avez-vous reconnu, dans le rôle du père, le comédien israélien Tarik Kopty, déjà vu notamment dans la Fiancée Syrienne et les Citronniers d’Eran Riklis. Mais, lorsque Bethléem entama sa carrière dans les festivals du monde entier, de Venise à Hong Kong et de New York à Rio de Janeiro, ce n’est pas tant cet éclectique casting qui fit réagir la presse internationale mais, plutôt, le difficile choix de l’« objectivité » systématiquement revendiqué par ses auteurs.

"Notre point de départ était de présenter les choses de façon très équilibrée", explique Ali Waked, le coscénariste du film, au micro de France Inter. Il s’agissait donc, pour les auteurs, de présenter de façon équitable, "de façon balancée", précise Waked, une situation pas du tout "balancée", en ne stigmatisant, ni le bon, ni le méchant, laissant au public le soin de juger lui-même. C’est ainsi que le film fut qualifié de pro-Palestinien par les uns, de pro-Israélien par les autres. Le débat fut rude au Moyen-Orient. Le magazine Courrier International du 13 février 2014 s’en fait l’écho, évoquant l’article de Gideon Levy qui, dans le journal israélien de gauche Ha'Aretz "juge scandaleux ce film de propagande israélienne dans lequel les Palestiniens sont invariablement présentés comme les "méchants"". Il ajoutait "Un réalisateur israélien qui fait un film d’action sur l’intifada sans prendre parti est un lâche."

Au contraire, en France, à l’exception notable de Télérama qui lui reprocha, également, un certain manque d’objectivité, le film fut très bien accueilli par la critique : "thriller sec et intense" pour le Parisien ; "Film d'action rapide et efficace, [...] bénéficiant d'une assise documentaire remarquable" pour le Monde ; "film de genre qui respecte ses codes avec une belle maîtrise" pour Libération. Sorti dans vingt salles le 19 février 2014, Bethléem acheva sa première semaine d’exploitation à la 30e place du box-office français, avec près de 14.000 spectateurs.

Terre ceinte

Comme on avait beaucoup aimé Omar du palestinien Hany Abu-Assad, on goûtera aujourd’hui avec un plaisir identique Bethléem, première réalisation de l’israélien Yuval Adler, qui s’est adjoint les services du journaliste palestinien Ali Waked pour l’écriture du scénario. ...

Lire la suite
9
Patrick Braganti

Bon petit thriller

Il y a une sorte de marque de fabrique du film dramatique israélien un peu comme c'est le cas avec le polar nordique. C'est souvent assez nerveux, on y aborde toujours des questions sociétales en filigrane et très souvent l'interprétation est sans faille. Récemment il y a ...

Lire la suite
7
Isaiah Kewendi

Chronique de la guerre civile

Toutes les guerres sont des guerres civiles, disait Victor Hugo dans Les Misérables… Le sens premier de cette affirmation est assez évident, mais il en cache un autre que la puissance du film de Youval Adler révèle de façon terrifiante : toute guerre, quel que soit l’ennemi ...

Lire la suite
7
cinematraque
le contexte
A voir également
Affiche du film ZAYTOUN

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film OMAR

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BLACK BOOK

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SHADOW DANCER

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés