Bande Annonce de BLINDMAN, LE JUSTICIER AVEUGLEDécouvrez la bande Annonce de BLINDMAN, LE JUSTICIER AVEUGLE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2328/fond/2328_w_500.jpg
Ferdinando Baldi
Lloyd BattistaMagda KonopkaRaf BaldassareRingo StarrTony AnthonyAgneta EckemyrFranz Von TreubergMarisa Solinas

BLINDMAN, LE JUSTICIER AVEUGLE

101 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Ferdinando Baldi.

Casting : Lloyd Battista, Magda Konopka, Raf Baldassare, Ringo Starr, Tony Anthony, Agneta Eckemyr, Franz Von Treuberg. Marisa Solinas

Synopsis : Blindman n’est pas content : ses associés l’ont trahi, en détournant à leur profit 50 femmes qu’ils devaient convoyer au Texas pour les livrer à des mineurs  en mal d’épouses. Avant de leur régler leur compte, il apprend que les femmes ont été vendues à Domingo, un bandit mexicain. Blindman et son cheval supra intelligent se rendent chez Domingo, qui a l’intention de se servir des femmes comme appât pour tendre un piège à un général mexicain afin de  massacrer son armée. Blindman ne peut pas éviter le massacre, mais il contribue à sauver le général mexicain. Cependant, le frère de Domingo kidnappe et séquestre Pilar, la fille d’un fermier ami de Blindman.

Scénario : Pier Giovanni Anchisi, Tony Anthony.
Musique : Stelvio Cipriani.
Pays : Etats-Unis d'Amérique | Italie
Tags : Guerre / Western, Inédits au Cinéma, Héros handicapés, Complètement à l'ouest, Films de Western, Films de prison pour femmes (WIP), Héros et vilains.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Avec sa mise en scène baroque, sa violence délirante et son lot de situations surréalistes, Blindman est l’un des westerns les plus bizarres de l’histoire du cinéma. Inspiré de la série de films japonais Zatoichi, il met en scène un anti-héros aveugle bien décidé à récupérer les 50 femmes qu’un bandit mexicain lui a subtilisées. A l’origine, il devait convoyer ces femmes au Texas afin de les livrer à des mineurs qui les ont achetées par correspondance dans le but de les épouser.
Réalisé en 1971, à l’époque où le westen spaghetti commence à décliner, Blindman est à la fois un sommet et un chant du cygne. Il contient tous les excès du genre poussés à un degré encore jamais vu et donne lieu à quelques scènes inoubliables, comme la stupéfiante cérémonie funéraire en l’honneur du frère du méchant, joué par Ringo Starr qui s’est presque pris pour la star du film. Son enterrement se déroule dans une ambiance de fin du monde avec des rites incroyablement étranges et la ville repeinte en noir, qui préfigure l’Homme des Hautes plaines de Clint Eastwood.
Le film est un cas assez unique d’inspiration et de créativité en roue libre, et on le revoit aujourd’hui avec effarement, et la conviction qu’il serait impossible à réaliser aujourd’hui.

Blindman a été conçu pour mettre en valeur son interprète principal Tony Anthony, un acteur américain également scénariste, qui s’est fait un nom dans le western spaghetti avec Stranger in town en 1967, lequel donnera lieu à deux suites. Plus tard, à la suite d’une collaboration réussie avec le producteur Allen Klein et le batteur Ringo Starr également à la production, le projet de Blindman est né, s’inspirant de Zatoichi, le samourai aveugle.
Restait à trouver un réalisateur pour ce film hors normes. Ferdinando Baldi était un choix judicieux. Homme à tout faire du cinéma italien à partir des années 50, Baldi avait suivi toutes les modes, depuis le mélo en passant par le péplum, et il n’hésitait pas à mélanger les genres comme la comédie musicale et la tragédie grecque. Il avait pris en marche le train du western spaghetti, faisant même débuter Terence Hill, futur fossoyeur du genre.
Avec un budget inhabituellement élevé pour ce genre de production, Blindman a été tourné à Almeria, en Espagne. Au fil des productions, le site s’était enrichi de décors variés, toujours en place, et l’équipe de Baldi en a utilsé un maximum, mélangeant allègrement les styles : certains bâtiments d’inspiration mauresque pouvaient aussi bien passer pour des fortifications mexicaines. L’important était de remplir le cadre, et de ce point de vue, Baldi a fait les choses en grand, se payant le luxe d’utiliser des dizaines de figurants costumés pour représenter une armée mexicaine.
Alors que Tony Anthony souffrait le martyre à cause de ses lentilles de contact, Ringo Starr, qui joue le frère du méchant, a organisé pour son 31ème anniversaire une fête mémorable caractérisée par de grandes quantités de vin, de femmes et de chansons.
A sa sortie, le film a été pris de très haut par la critique, qui a fait mine de s’offusquer de la violence et de la nudité avec une complaisance ambigüe. Le public ne s’y est pas trompé, et Blindman a connu un succès certain en Europe et dans quelques pays improbables comme le Pakistan. Hélas, c’était un chant du cygne. Jamais plus un western italien ne bénéficiera d’un tel budget.  Surtout, le genre était déjà engagé sur la pente d’une dégénérescence rapide depuis le succès de Trinita : en remplaçant les coups de feu par des gifles, Terence Hill ridiculisait le western spaghetti et enfonçait des clous dans son cercueil.
Quant à Ferdinando Baldi, il ne retrouvera jamais d’autre occasion de briller, mais il essaiera au début des années 80 de relancer la 3D, toujours avec Tony Anthony.

A voir également
Affiche du film A HARD DAY S NIGHT (VERSION RESTAURÉE)
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LISZTOMANIA

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BONE TOMAHAWK

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film JOSEY WALES HORS LA LOI

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés