BLOOD DIAMOND

À partir de 2.99 €
Parce qu'on y voit - paraît il - la mère et la grand mère de Leonardo DiCaprio y faire de la figuration
Guerre / Western - 2007 - Etats-Unis d'Amérique - 138 MIN - VF - interdit aux moins de 12 ans
Solomon, un habitant du Sierra Leone, victime de la guerre civile et contraint par des rebelles de travailler dans les mines de diamant parvient à cacher une pierre précieuse. Il propose à un mercenaire d'en partager les bénéfices s'il l'aide à retrouver sa famille dispersée par les combats. Bientôt il découvre que son jeune fils a été enrôlé de force par les révolutionnaires et qu'il fait désormais partie des terribles enfants soldats. Il entreprend alors une dangereuse expédition dans un pays à feu et à sang pour tenter de sauver le gamin.

Réalisé par

6.9 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Denis Parent
Denis Parent
CHRONIQUEUR
Blood diamond, est un long métrage d’Edward Zwick sorti en 2007. L’action de ce film d’aventure se déroule pendant une de ces terribles guerres civiles oubliées du continent noir.

Dix années durant, entre 1991 et 2002, le Sierra Leone fut à feu et à sang à cause d’un conflit entre factions rivales et gouvernement où périrent plus de 150 000 personnes. En toile de fond, les mines de diamants qui financèrent les belligérants et dont un certain nombre de trafiquants occidentaux peu scrupuleux tirèrent des profits aussi monstrueux qu’illicites. Le casting s’ordonne autour de trois personnalités emblématiques de ce genre de film : Leonardo di Caprio, le mercenaire, Djimon Hounsou, l’Africain victime, Jennifer Connelly la journaliste.

Le titre du film fait référence à une expression employée par les ONG, au premier rang desquelles amnesty international, expliquant que le pillage des richesses nourrit la guerre et le chaos. Voici donc ce qui arrive à cause de ces diamants de sang.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Edward Zwick

GANGS OF NEW YORK DE MARTIN SCORSESE (2002)

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS