BLOOD MACHINES

2019
49 mn
À la carte à partir de 4.99 € | -50% pour les abonnés

2019
49 mn
parce que le film est un véritable tour de manège, une expérience sensorielle qui rend hommage aux années 80, de Blade Runner à Alien, en passant par John Carpenter!

Une machine à l’Intelligence Artificielle défaillante, le Mima, est neutralisée par un vaisseau de guerre. Les deux hommes à son bord, Vascan et Lago vont tenter de l’achever mais vont vite se retrouver confrontés à de mystérieux phénomènes…

À la carte à partir de 4.99 € | -50% pour les abonnés
Science-fiction
France
- 12 ans
VO - HD

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Se mettant volontiers en scène en tant que geek ultimes, entourés d’ordinateurs, de câbles, de références à la culture pop et rétro (lunettes 3D bicolores pour anaglyphes, maquettes et décors utilisés pour leur film, figurines issues de films des années 1980…), Savitri Joly-Gonfard et Raphaël Hernandez, opèrent sous le nom « Seth Ickerman » depuis Kaydara, un fan film se déroulant dans l’univers de Matrix qui leur a pris 6 ans de leur vie. Depuis la maison familiale des Hautes-Alpes qui leur servait de studio et les maquettes de vaisseaux spatiaux 100% récup’ (pour un résultat final époustouflant, mélangeant 3D, maquettes et plans en prise de vue réelle), Seth Ickerman a croisé la route du musicien Carpenter Brut, un musicien solo et électro, qui produit, selon ses propres termes, de la « Uncool Electro » (il dit aussi « electro cyber doom wave tech noir 80’s vintage sataniste » !), ou de la « synthwave », comme un certain… John Carpenter.

En 2016, Carpenter Brut fait en effet appel au duo Seth Ickerman pour réaliser le clip du morceau Turbo Killer. Le succès est fulgurant et le talent de Seth Ickerman est enfin largement reconnu. On y retrouve une esthétique années 80, un travail sur le grain VHS, et des influences multiples, de H.R. Giger à Moebius, en passant par Druillet et René Laloux.

L’engouement des fans est tel que Seth Ickerman se lance rapidement dans le projet Blood Machines-Turbo Killer 2 (puis Blood Machines), une suite narrative du clip Turbo Killer, qui en reprend les codes esthétiques tout en en étoffant l’univers. Pour financer ce projet ambitieux, Seth Ickerman lance une première campagne de financement participatif en décembre 2016. L’objectif de 75 000 euros est largement dépassé puisque le projet récolte 185133 euros. David Sandberg, réalisateur du très eighties Kung Fury rejoint l’équipe comme producteur et une seconde campagne de financement récolte 117539 euros de plus. Le film prend de l’ampleur et le format de 30 minutes devient un moyen métrage de 50 minutes, pour lequel Carpenter Brut assure la musique.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver READY PLAYER ONE (Pour le côté rétrofuturiste et la mise en scène d'un univers visuel à couper le souffle) ou encore CHRISTINE (Parce que les machines ont une âme féminine dans Christine comme dans Blood Machines et que la musique est signée Carpenter Brut).

FilmoTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné