Bande Annonce de BLOOD SHOTDécouvrez la bande Annonce de BLOOD SHOT sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/6000/fond/6000_w_500.jpg
Dietrich Johnston
Brad DourifChristophe LambertLance HenriksenAssaf CohenAzita GhanizadaJohn AbiskaronMartin KlebbaDeke AndersonLeslie AugustineTroy Brenna

BLOOD SHOT

92 mn

Note de SensCritique :

3.3 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Dietrich Johnston.

Casting : Brad Dourif, Christophe Lambert, Lance Henriksen, Assaf Cohen, Azita Ghanizada, John Abiskaron, Martin Klebba, Deke Anderson, Leslie Augustine. Troy Brenna

Synopsis : Un vampire dédié à servir la bonne cause s'associe bien malgré lui à un vaillant représentant des forces de l'ordre dans le but de prévenir une attaque terroriste massive lancée par un Moyen-Oriental et supposée se produire sur Los Angeles. Ensemble ils feront des étincelles, mais aussi quelques bévues.

Scénario : Dietrich Johnston.
Musique : Kyle Newmaster.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Fantastique / Horreur, Films d'horreur avec des vampires, Des drôles de duos, Visions du terrorisme.

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Un terroriste du Moyen-Orient planifie une attaque sur les Etats-Unis avec comme objectif une frappe nucléaire en plein cœur de Los Angeles. Il devra faire face à un obstacle de taille sur son chemin, en la personne d'un mystérieux vampire qui, bien que réfractaire aux forces de police, aura recours aux services d’un flic téméraire dans le but de contrecarrer la menace terroriste.
Blood Shot est une fort sympathique comédie vampirique américaine réalisée par Dietrich Johnston et interprétée avec talent par une distribution hétéroclite qui compte dans ses rangs Brad Dourif, acteur remarqué dans Vol au dessus d’un nid de coucou ou encore Blue Velvet, avant de devenir le dénominateur commun de la série des Chucky, et d’apparaître dans deux épisodes du Seigneur des anneaux et dans Alien, la résurrection. Lance Henriksen, qui débuta dans Un après-midi de chien et que Terminator mit sur la voie du cinéma fantastique. Et puis Christophe Lambert, dont la carrière compte aussi bien Greystoke, la légende de Tarzan, que Highlander ou encore Subway.
Et puis sachez que Blood Shot fut à l’origine un courtmétrage tourné en 2002 soit onze ans avant sa version longue, par le même Dietrich Johnston, et qui rafla en son temps une flopée de prix dans de nombreux festivals de cinéma.

 

Cela aurait pu s’appeler Un vampire chez les terroristes ou encore Flics et vampires, quel avenir ?, mais ça s’appelle Blood Shot en référence au shot, nom que l’on donne au petit verre de boisson alcoolisée que l’on ingurgite cul sec. Et le héros de l’histoire étant ici un vampire, l’on imagine sans difficulté son goût immodéré pour les shots à base d’hémoglobine. Même si dans le scénario, comme vous venez de le constater, ce suceur de sang affiche une nette préférence pour les règlements de comptes avec des armes à feu.
Je vous le disais en amont, Blood Shot dans sa version longue, s’inspire du court métrage du même nom également réalisé par Dietrich Johnston et détenteur de prix multiples et variés, ce qui provoqua chez le cinéaste l’envie de reprendre le même scénario, de l’étirer, de lui ajouter des situations et des gags et d’amener à une heure et demie pratiquement un sujet qui ne dépassait pas les vingt-huit minutes au départ. Pari réussi, bien que certains critiques aux USA reprochèrent au cinéaste d’avoir modifié la distribution, et notamment de n’avoir pas attribué le rôle du vampire, dans le long métrage, à l’acteur Michael Bailey Smith qui l’avait précédemment interprété dans la version initiale, avec un jeu en contrepoint qui lui valut de remporter à deux reprises, en 2002 et 2003, le prix d’interprétation masculine dans un film court.
Et puis vous aurez probablement remarqué dans le rôle de Marud, l’acteur Martin Klebba, vu entre autres, dans Bienvenue à Zombieland ainsi que dans trois épisodes de Pirates des Caraïbes. Klebba est par ailleurs détenteur du record de la personne de petite taille la plus rapide au monde.

 

 

Dracula vs Al Qaeda

Un petit miracle. Comment un truc pareil a pu être financé, filmé et joué est l'un des plus grands mystères du cinéma et du bon sens. C'est tourné au camescope, bourré de faux raccords, c'est bête, caricatural et patriotique, à la croisée de Creepshow et du film de propagande ...

Lire la suite
10
FullMetalJackass
le contexte
A voir également
Affiche du film LE FILS DE CHUCKY

à partir de

9.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LA DISPARUE DE DEAUVILLE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L ARME FATALE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés