BLOODY SUNDAY

Bientôt disponible
Parce que pour rehausser la reconstitution de Derry le 30 janvier 70, le réalisateur a réuni le plus grand nombre des vrais protagonistes
Drame - 2002 - Royaume-Uni|Irlande - 106 MIN - Tous publics
Le 30 janvier 1972, en Irlande du Nord. Ivan Cooper, membre actif du Mouvement des droits civiques, organise une gigantesque marche pacifique pour l'égalité des droits entre catholiques et protestants. Mais quand les manifestants tombent nez à nez avec les forces de l'ordre, l'affrontement éclate...

Réalisé par

7.3 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Laurent Bourdon
Laurent Bourdon
CHRONIQUEUR

Le « dimanche sanglant » évoqué dans le titre du film écrit et réalisé par Paul Greengrass n’est autre que le dimanche 30 janvier 1972, journée sanglante, en effet, qui devait dramatiquement marquer le conflit nord-irlandais qui opposait depuis tant de temps catholiques et protestants.

Ce 30 janvier, le Mouvement des droits civiques qui, depuis cinq ans, luttait pour obtenir l’égalité des catholiques face aux protestants, organise une marche pacifique contre le gouvernement de Londres qu’il accuse de ne pas tenir ses promesses. Alors que le cortège est obligé de modifier le parcours prévu en raison de barricades dressées par l’armée britannique, un groupe d’adolescents décide d’affronter les militaires à coups de pierres. L’armée répondra à coups de balles en plastique puis de balles réelles. Il y aura 14 morts.

Bloody Sunday est le troisième long métrage du cinéaste anglais Paul Greengrass, ancien grand reporter de télévision qui, deux ans avant de reprendre la saga « Jason Bourne », tourna ce film comme un reportage, sur les lieux même du drame, entre Londonderry et Dublin, sans éclairage ajouté et caméra à l’épaule. Sorti en France fin octobre 2002, Bloody Sunday fut sélectionné dans de nombreux festivals et reçut de nombreuses récompenses, notamment : l’Ours d’or de Berlin, le Prix du public de Sundance et le Hitchcock d’or du Festival de Dinard.

Tags

Le contexte

James Nesbitt

En 1935, déjà, John Ford, rendait compte du long conflit entre l'Irlande et l'Angleterre.

Paul Greengrass

Le même drame nord-irlandais vu par un adolescent catholique membre de l’IRA et bientôt amoureux d’une veuve catholique de 20 ans son aînée.

MATCH POINT (2005)

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS