Bande Annonce de BLOODY SUNDAYDécouvrez la bande Annonce de BLOODY SUNDAY sur FilmoTVhttp://
Paul Greengrass
Allan GildeaCarmel MccallionGerard CrossanJames NesbittMary MouldsChristopher VilliersDeclan DuddyJames HewittJonathan O'DonnellNicholas FarrellSimon MannTim Pigott-Smith

BLOODY SUNDAY

106 mn

Note de SensCritique :

7.3 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Paul Greengrass.

Casting : Allan Gildea, Carmel Mccallion, Gerard Crossan, James Nesbitt, Mary Moulds, Christopher Villiers, Declan Duddy, James Hewitt, Jonathan O'Donnell, Nicholas Farrell, Simon Mann. Tim Pigott-Smith

Synopsis : Le 30 janvier 1972, en Irlande du Nord. Ivan Cooper, membre actif du Mouvement des droits civiques, organise une gigantesque marche pacifique pour l'égalité des droits entre catholiques et protestants. Mais quand les manifestants tombent nez à nez avec les forces de l'ordre, l'affrontement éclate...

Scénario : Paul Greengrass.
Musique : Dominic Muldoon.
Pays : Royaume-Uni|Irlande
Tags : Drame, SensCritique - Les histoires vraies au cinéma, Irlande du Nord, Manifestations, Chaos.

Inclus danspassillimite
voir ce film

Le « dimanche sanglant » évoqué dans le titre du film écrit et réalisé par Paul Greengrass n’est autre que le dimanche 30 janvier 1972, journée sanglante, en effet, qui devait dramatiquement marquer le conflit nord-irlandais qui opposait depuis tant de temps catholiques et protestants.

Ce 30 janvier, le Mouvement des droits civiques qui, depuis cinq ans, luttait pour obtenir l’égalité des catholiques face aux protestants, organise une marche pacifique contre le gouvernement de Londres qu’il accuse de ne pas tenir ses promesses. Alors que le cortège est obligé de modifier le parcours prévu en raison de barricades dressées par l’armée britannique, un groupe d’adolescents décide d’affronter les militaires à coups de pierres. L’armée répondra à coups de balles en plastique puis de balles réelles. Il y aura 14 morts.

Bloody Sunday est le troisième long métrage du cinéaste anglais Paul Greengrass, ancien grand reporter de télévision qui, deux ans avant de reprendre la saga « Jason Bourne », tourna ce film comme un reportage, sur les lieux même du drame, entre Londonderry et Dublin, sans éclairage ajouté et caméra à l’épaule. Sorti en France fin octobre 2002, Bloody Sunday fut sélectionné dans de nombreux festivals et reçut de nombreuses récompenses, notamment : l’Ours d’or de Berlin, le Prix du public de Sundance et le Hitchcock d’or du Festival de Dinard.

C’est le film que vous venez de voir qui révéla le cinéaste Paul Greengrass en 2002. Né 47 ans plus tôt dans la banlieue sud de Londres, il avait déjà réalisé deux longs métrages, dont Envole-moi, en 1998, avec Helena Bonham Carter et Kenneth Branagh, mais s’était surtout illustré à la télévision, en tant que grand reporter pour le magazine World in Action pour lequel, durant une dizaine d’années, il avait parcouru le monde, notamment l’Irlande où, dès 1982, il avait réalisé un sujet sur les grévistes de la faim de l’IRA (l’Armée républicaine irlandaise). Très influencé par ces premières expériences télévisuelles, il s’en inspira pour Bloody Sunday, mais aussi, entre autres, pour Vol 93, qui relatait les derniers instants du Vol 93 de la United Arlines un certain 11 septembre 2001. On reconnaît également son style dans les trois films de la saga « Jason Bourne », créée par Doug Liman en 2002 avec Matt Damon mais que reprit Greengrass entre 2004 et 2016.

C’est grâce à un livre de témoignages réunis par Don Mullan que le cinéaste écrivit le scénario de Bloody Sunday. Paru en 1997 et intitulé Eyewitness Bloody Sunday – que l’on peut traduire par « témoin oculaire du sanglant dimanche » – ce livre fit date dans l’histoire du conflit, puisqu’en 2000, il décida le Premier ministre Tony Blair à créer une nouvelle enquête qui, dix ans plus tard, reconnaissait la lourde responsabilité de l’armée. C’est David Cameron, le Premier ministre d’alors, qui présenta les excuses du gouvernement britannique. Pour accentuer encore le côté « documentaire » de son film, Paul Greengrass n’hésita pas, pour certains rôles, à faire appel à des hommes et des femmes ayant vécu cette sombre journée.

La musique qui accompagne le générique de fin – et se poursuit même trois bonnes minutes après – est une chanson extraite du troisième album du groupe de rock irlandais U2, enregistrée en 1983 en hommage aux victimes de ces événements et intitulée : Sunday Bloody Sunday. Onze ans plus tôt, sur son troisième album solo, Some Time in New York City, John Lennon avait évoqué les mêmes événements avec une chanson également intitulée : Sunday Bloody Sunday.

La plus grande honte de l'armée anglaise.

Bloody Sunday est un film choc. Le genre de film qui file une boule dans l'estomac et dont le visionnage ne laisse pas indemne. La seule musique du film, une version live de "Sunday Bloody Sunday" de U2 qui fait office de générique de fin n'aura jamais eu une telle intensité ...

Lire la suite
9
Jake Elwood

Était-ce un bon ou un mauvais film ? De bon ou de mauvais goût ? Je ne sais pas vraiment. Quoi qu'il en soit la question n'est pas là quand on achève le film. La question est plutôt : "Mais comment cela a-t-il pu arriver ?". Bien sûr, ce "bloody sunday" n'est pas le seul ...

Lire la suite
8
Adora63

Basé sur des faits réels Bloody Sunday est un film choc, j'ai hésité a voir ce film car Paul Greengrass n'est pas un réal que je considère comme intéressant . Et bien j'ai pris une claque car Bloody Sunday est l'exemple du réalisateur talentueux qui sera bouffé par Hollywood ...

Lire la suite
9
Truman-
 
le contexte
A voir également
Affiche du film LUCKY BREAK
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film NO PAIN NO GAIN
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film 127 HEURES

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film PARADISE LOST

à partir de

8.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film UN PEUPLE ET SON ROI

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CLIMAX

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE LITTLE STRANGER

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE WIFE

à partir de

6.99
 
Affiche du film LES FRÈRES SISTERS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L AMOUR EST UNE FETE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés