BLOW AWAY

À partir de 6.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Parce que le titre du film fait référence à George Harrison
Adulte - 2019 - France - 80 MIN - VF - HD - interdit aux moins de 18 ans
Eva est galeriste. Son compagnon Théo est romancier. Elle accueille dans sa galerie Pénélope, une performeuse de shibari. Le couple, impressionné, l'embarque pour des vacances en direction de l'Espagne. Les trois font l'amour. Sur la route, ils rencontrent Gary, garçon barraqué et très poilu qui plaît à Pénélope. Tous les quatre poursuivent leur périple.
Pas encore disponible
Pas encore disponible
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Christophe Bier
Christophe Bier
CHRONIQUEUR

Blow Away est le titre d’un album de 1979 de George Harrison. L’expression signifie « Souffle loin » et peut se traduire par « Respire », comme le signifie une séquence de ce porno français produit et réalisé en 2018 par Anoushka. Un titre énigmatique pour un drame du couple qui dérive sur les sentiers ardus du thriller psychologique.

Eva tient une galerie parisienne. Théo est un écrivain en panne d’inspiration. Ils semblent au plus mal d’une crise relationnelle, jusqu’au jour où ils rencontrent Pénélope, jeune fille décomplexée, invitée à faire une performance de shibari dans la galerie d’Eva. L’artiste est d’abord loin d’un abord sympathique, mais le couple s’en entiche et part en vacances avec elle. La relation à trois s’élargit à Gaby, un auto-stoppeur poilu coiffé d’une crête rose fluo et de tendance queer, pourvu d’un clitoris. Le cercle des plaisirs s’agrandit encore avec l’arrivée de deux jeunes femmes et deux garçons, travailleurs du sexe en direction de Barcelone.

Sous les apparences joyeuse d’une fête sexuelle combinant toutes les possibilités érotiques, le scénario cache les ressorts plus troubles d’un thriller maladif. La chair est belle et convulsive, mais gangrenée. Produit pour Canal +, ce porno évite donc des personnages lisses et un récit gentiment léger pour s’aventurer dans des zones tortueuses. Cet effort méritoire nécessite un registre de jeu dramatique, qui contraste avec des scènes d’orgies et de happenings sortant de la routine et portées par une grande liberté érotique qui balaie les standards du porno hétéro.

Réalisé par

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Pas si éloigné

Le contexte

Mya Lorenn

Autre couple uni dans le meurtre.

Anoushka

De Renato Polselli, 1972. Autre thriller mettant en scène un couple psychotique.

LA MACHINE À DÉMONTER LE TEMPS