BORGMAN

Parce que le film a discrètement été projeté en compétition officielle à Cannes en 2013
Drame - 2013 - Pays-Bas - 109 MIN - VO - Tous publics
Camiel Borgman surgit dans un quartier résidentiel et sonne à la porte de la maison d'un couple bourgeois pour s'y installer. Renvoyé par le propriétaire, il voit sa demande secrètement acceptée par la maîtresse de maison qui lui offre l'asile. Mais sa présence coïncide avec des événements troublants...

Réalisé par

6.7 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Un groupe de vagabonds est chassé de son repaire en forêt par un prêtre et des hommes armés. L’un des vagabonds sonne à la porte d'une famille bourgeoise et demande de l'aide.

Chassé violemment par le père de famille, le vagabond reçoit en secret l’aide l’aide de la maîtresse de maison, sur laquelle il exerce une étrange fascination.

Après avoir tué le jardinier de la famille, le vagabond, qui a changé d’apparence et se fait désormais appeler Camiel Borgman, est accueilli dans la maison. Il étend alors son emprise sur ses hôtes.

Le contexte

Jan Bijvoet

Parce qu'il ne faut pas engager n'importe qui pour s'occuper de sa maison. C'est la leçon de "Borgman" mais aussi celle de ce thriller coréen multi-récompensé.

Alex Van Warmerdam

Parce qu'on a souvent associé le mystérieux personnage principal de ce film de Pasolini à un ange. Le clochard de "Borgman" serait plutôt un démon, aux étranges pouvoirs.

L'ÉTREINTE DU SERPENT

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS