Bande Annonce de BOUDU SAUVÉ DES EAUX (VERSION RESTAURÉE)Découvrez la bande Annonce de BOUDU SAUVÉ DES EAUX (VERSION RESTAURÉE) sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/7154/fond/7154_w_500.jpg
Jean Renoir
Charles GranvalMarcelle HainiaMichel SimonMax DalbanSéverine LerczynskaJacques BeckerJean DastéJean Gehret

BOUDU SAUVÉ DES EAUX (VERSION RESTAURÉE)

83 mn

Note de SensCritique :

6.9 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Jean Renoir.

Casting : Charles Granval, Marcelle Hainia, Michel Simon, Max Dalban, Séverine Lerczynska, Jacques Becker, Jean Dasté. Jean Gehret

Synopsis : Boudu, un clochard parisien que la société dégoûte se jette à l'eau. Il est sauvé par un aimable libraire, monsieur Lestingois, qui l'héberge et tente de le réinsérer. Mais Boudu, incurable, profite de la situation pour prendre ses aises. Non content d'abuser de son hôte, il abuse de son hôtesse tout en entretenant une relation avec la bonne. Hermétique aux moeurs de la bonne bourgeoisie, anar et jouisseur il va semer la perturbation chez les Lestingois. Sur le point d'épouser la bonne, il s'enfuit...

Scénario : Albert Valentin, Jean Renoir.
Musique : Johann Strauss.
Pays : France
Tags : Comédie, Editions Originales, Patrimoine français remasterisé, Films tournés aux studios d'Épinay.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
Boudu c’est, au cinéma, le clochard ultime. Celui qui est dans le choix de vie et qui emmerde la société. Boudu c’est pour l’éternité et malgré l’admiration qu’on a pour Gérard Depardieu qui l’a incarné dans le remake de Gérard Jugnot, c’est Michel Simon. En 1932, quand le film de Jean Renoir sort, il représente le pur produit de l’anarchisme à la française, le brulôt antibourgeois idéal. Même aujourd’hui sa radicalité joviale étonne. Le clodo se moque de son sauveur sème la panique chez lui, soulage sa femme et gamahuche la bonne. Il est le personnage dyonisiaque typique. 

Le film est l’exemple réussi d’une transposition du théâtre à l’écran. Michel Simon avait joué la pièce de René Fauchois au théâtre des Mathurins en 1925. C’est lui qui produisit le film qu’il confia à son cinéaste favori : Jean Renoir. Hélas pour eux, trop en avance sur son temps l’œuvre n’eut aucun succès public. Mais des décennies plus tard c’est un bain de jouvence.
Jean Renoir avait d’abord hésité à porter à l’écran ce vaudeville canaille écrit par un auteur un peu pompeux qui était aussi acteur occasionnel. Mais comme il le déclarera plus tard « Michel Simon était non seulement un clochard parmi les clochards mais aussi il était tous les clochards du monde ». Du coup le cinéaste en fit un film totalement païen, à la fois allégorique et faisant référence aux mythologies grecques. 

Boudu est un film très moderne parce qu’il a été tourné en extérieur et en décor réels, fait rarissime pour l’époque, que la prise de son était directe avec des moments improvisés et que le cinéaste a travaillé dans la rue en caméra cachée. Du coup le caractère social du film, sa charge réaliste éclipse totalement son fondement théâtral. Même le jeu des comédiens rejoint le propos du film : les bourgeois jouent bourgeois et ce n’est pas faire insulte à la mémoire de Charles Granval et Marcelle Hainia que de le dire, c’est juste que Michel Simon le faune n’a pas pris une ride. 

Mais hélas cette aventure eut un coût humain et artistique : la fin de la collaboration entre Simon et Renoir. Ils avaient pourtant déjà tourné ensemble trois films (Tire au flanc, On purge bébé et La Chienne)  et débordaient de projets. Mais le film était trop en avance pour ses spectateurs. Renoir raconte d’ailleurs cette anecdote révélatrice : ce qui choquait les spectatrices ce n’était pas tant que Boudu honore madame Lestingois que le fait qu’il essuie ses chaussures sur le dessus de lit de satin ! 

Signalons que le poète sur le banc au début du film est joué par Jacques Becker, alors assistant de Renoir, et qui deviendra le merveilleux cinéaste de GoupiFalbalasCasque d’or et de Touchez pas au gribi. Boudu connut deux remakes : un américain signé Paul Mazurski avec Nick Nolte en 1986 et un français signé Gérard Jugnot en 2005 avec Gérard Depardieu. Mais on peut éternellement rebaptiser Boudu, c’est toujours Michel Simon ressort des eaux.

Boudu, clochard et anarchiste, perd un jour ce qu'il a de plus cher au monde, son fidèle compagnon, son chien. Se retrouvant brutalement seul et n'ayant de ce fait plus d'intérêt pour la vie, il se rend sur les Quais. Perdu dans de morbides pensées, tout à coup, il se jette ...

Lire la suite
9
Gérard Rocher

"Comme cet animal"

C'est cette phrase de Lestinguois en désignant Boudu qui résume le mieux le film. Boudu est un animal. Renoir le film comme tel. Un animal venu d'un monde différent qui pénétre dans un monde bourgois emplie de vanité. Car tout marche en double dans ce film. Quand une action ...

Lire la suite
8
Kaneda

Totale et réjouissante anarchie

« Boudu sauvé des eaux » est un film étonnant, inclassable. Sorte de fable sociale anarchiste, c'est un bel écrin pour le jeu totalement imprévisible (et très physique) de Michel Simon. Un clochard, Boudu, se jette dans la Seine après avoir perdu son chien. Un bourgeois ...

Lire la suite
7
Arthur de Bussy
A voir également
Affiche du film L IBIS ROUGE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES DISPARUS DE SAINT-AGIL (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film FRENCH CANCAN

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA REINE MARGOT (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés