Bande Annonce de BRAQUAGESDécouvrez la bande Annonce de BRAQUAGES sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1881/fond/1881_w_500.jpg
David Mamet
Danny de VitoDelroy LindoGene HackmanRebecca PidgeonRicky JaySam RockwellPatti LuponeAlan BilzenianRichard L. FriedmanRobert Lussier

BRAQUAGES

105 mn

Note de SensCritique :

5.7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : David Mamet.

Casting : Danny de Vito, Delroy Lindo, Gene Hackman, Rebecca Pidgeon, Ricky Jay, Sam Rockwell, Patti Lupone, Alan Bilzenian, Richard L. Friedman. Robert Lussier

Synopsis : Passé la soixantaine, Joe Moore, spécialiste du vol à main armée, a décidé de prendre sa retraite en compagnie de sa jeune compagne, après le braquage d’une bijouterie parfaitement réussi mais, au cours duquel des caméras de surveillance l’ont filmé à visage découvert. Bergman, son receleur et commanditaire, ne voit pas les choses de la même manière et l’oblige à exécuter un nouveau contrat...

Scénario : David Mamet.
Musique : Theodore Shapiro.
Pays : Canada | Etats-Unis d'Amérique
Tags : Policier / Suspense, On fait sauter la banque, Haut les mains !, Films de casse.

à partir de

7.99
voir ce film

Né en 1947, le réalisateur, scénariste, dramaturge, metteur en scène de théâtre et Prix Pulitzer David Mamet a 54 ans à la sortie de Braquages, son huitième long métrage en tant que réalisateur, habile variation autour du thème du vieux truand résolu à prendre une retraite bien méritée après un dernier gros coup, en même temps qu’un vibrant hommage aux films noirs américains, de Quand la ville dort à Guet-apens.

Un an après Séquences et conséquences, une comédie satirique visant les milieux du cinéma avec Alec Baldwin et Philip Seymour Hoffman, Mamet revient donc au film policier, un genre qu’il connaît bien, souvenez-vous d’Engrenages ou d’Homicide, sans parler des scénarios du Facteur sonne toujours deux fois, de Bob Rafelson, ou de Verdict, de Sydney Lumett. Souvent fidèle à ses comédiens, Mamet, cependant, dirige ici pour la première fois Delroy Lindo, comédien anglais d’origine jamaïcaine, particulièrement remarqué en organisateur de paris clandestins dans Malcolm X de Spike Lee. Pour la première fois aussi, il dirige Sam Rockwell, qui venait de perdre la partie face à Cameron Diaz, Drew Barrymore et Lucy Liu dans Charlie et ses drôles de dames, ainsi que Danny DeVito en receleur particulièrement antipathique et Gene Hackman (70 ans) en vétéran de la cambriole à main armée. On se souviendra que six ans plus tôt, Get Shorty, le polar de Barry Sonnenfeld, réunissait déjà à l’écran Delroy Lindo en trafiquant de drogue, Danny DeVito en star hollywoodienne et Gene Hackman en réalisateur de série Z.

Côté habitués, vous reconnaîtrez dans le rôle de Fran, Rebecca Pidgeon – Madame David Mamet, depuis 1991 –, déjà vue dans quatre de ses films depuis Homocide, et Ricky Jay dans le rôle de Pinky, déjà vu dans six de ses films depuis le premier, Engrenages. Mamet et Jay se connaissent bien, d’autant que le premier mit en scène le second au music-hall dans son très remarqué numéro de tour de cartes. En effet, parallèlement à sa carrière de comédien, Ricky Jay est célèbre pour ses tours de magie et son incroyable façon de lancer les cartes, comme d’autres lancent des couteaux. Pour son célèbre lancé de cartes à jouer sur pastèque, il a même eu les honneurs du fameux livre des records !

Né à Chicago en novembre 1947, David Mamet a 40 ans lorsqu’il devint réalisateur. En effet, la première partie de sa carrière est consacré au théâtre. Il suit les cours du Godard Collège dans le Vermont et y revient, au début des années 1970, comme artiste en résidence avant de retourner dans sa ville natale pour y fonder et y diriger une troupe de théâtre et, enfin, intégrer le Goodman Theatre de Chicago. arallèlement, et dès l’âge de vingt ans, il écrit des pièces de théâtre qui, très vite, attirent l’attention sur lui. C’est ainsi qu’au cours des années 1970, il devient l’un des dramaturges les plus remarqués de Broadway grâce, entre autres, à sa pièce Sexual Perversity in Chicago qui, quinze ans plus tard, deviendra un film, A propos d’hier soir..., réalisé par Edward Zwick et interprété par Demi Moore et Rob Lowe. Il y aura aussi, et entre autres, Speed-the-Plow, qui n’est pas sans rappeler le thème de Séquences et conséquences et qui marqua les débuts de Madonna sur scène.

Passant de la scène à l’écran, il fait une entrée remarquée dans le monde du cinéma en adaptant deux romans, l’un pour Bob Rafelson,le Facteur sonne toujours deux fois avec Jack Nicholson et Jessica Lange, l’autre pour Sidney Lumet, le Verdict avec Paul Newman et Charlotte Rampling. Les scénarios, les pièces et les récompenses s’accumulent jusqu’au fameux prix Pulitzer qui lui est décerné en 1984 pour Glengarry Glen Ross, une pièce créée à Londres puis à Chicago et, enfin, à Broadway, dans laquelle Mamet se souvient du temps où il fut l’employé d’une agence immobilière à la fin des années 1960. Comme plusieurs autres de ses pièces, celle-ci fut jouée par Joe Mantegna, qui obtint, à cette occasion, un Tony Award. Huit ans plus tard, c’est James Foley qui devait porter à l’écran cette histoire d’hommes d’affaires véreux, avec Al Pacino, Jack Lemmon, Alec Baldwin et Kevin Spacey dans l’un de ses premiers rôles importants. Poursuivant son travail de scénariste, d’auteur et de metteur en scène de théâtre, David Mamet entame donc, en 1987, une nouvelle carrière, celle de cinéaste, avec Engrenages, l’histoire d’une psychiatre abandonnant le douillet divan de son cabinet feutré pour l’enfer du jeu. Il y dirigeait Lindsay Crouse, son épouse de l’époque, dans le rôle de la thérapeute, et Joe Mantegna – toujours lui ! –, en joueur de poker, tricheur et sans scrupule. Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître, particulièrement remarqué lors de la Mostra de Venise 1987 où il reçut plusieurs prix. Passant du thriller à la comédie, il retrouve Mantegna en mafioso débutant, face à Don Ameche (80 ans) dans le rôle d’un cordonnier, parfait sosie d’un roi de la pègre, dans Parrain d’un jour. A Venise toujours, le duo recevra conjointement le prix d’interprétation.

Sans jamais abandonner le théâtre, où il rencontre de remarquables succès publics et critiques – il sera nommé pour le prestigieux Laurence Olivier Theatre Award – il poursuit sa carrière cinématographique avec Homicide, un polar se déroulant dans la communauté juive de Chicago et toujours interprété par Joe Mantegna. Après Oleanna, une réflexion sur le système éducatif américain, et la Prisonnière espagnole, un nouveau et très brillant thriller, Mamet adapte une pièce, jouée pour la première fois en 1947, s’inspirant d’un fait divers s’étant déroulé au début du 20e siècle et ayant déjà inspiré le britannique Anthony Asquith dans Winslow contre le roi, en 1948. Nigel Hawthorne y reprend le rôle de sir Cedric Hardwicke, celui d’un sévère bourgeois près à tout pour défendre l’honneur de sa famille. Enfin, avant Séquences et conséquences et Braquages, David Mamet a tourné un court métrage de six minutes. Intitulé Catastrophe, il est inspiré d’une pièce de Samuel Beckett où, face à son épouse, Rebecca Pidgeon, et à l’écrivain Harold Pinter, John Gielgud y faisait sa toute dernière apparition à l’écran.

BRAQUAGES de David Mamet

Film dont la dernière demi-heure est un peu trop rebondissante. Mais Baste! Le plaisir est quand même là. Tout d'abord le plaisir de voir un film plutôt bien écrit. Avec une réalisation précise et pas anecdotique du tout. Ajoutons à cela une interprétation de très haute ...

Lire la suite
7
littlebigxav
A voir également
Affiche du film LE PRESTIGE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LES ASSOCIÉS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film HOMICIDE
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film POINT BREAK

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés