Bande Annonce de BRAVO VIRTUOSEDécouvrez la bande Annonce de BRAVO VIRTUOSE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/13745/fond/13745_w_500.jpg
Levon Minasian
Arman NavasardyanMaria AkhmetzyanovaRudolph GhevondyanSamvel TadevosianVrezj HakobyanAram KarakhanyanGérard BoyadjianManuk Hakhversyan

BRAVO VIRTUOSE

88 mn

Note de SensCritique :

7.2 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Levon Minasian.

Casting : Arman Navasardyan, Maria Akhmetzyanova, Rudolph Ghevondyan, Samvel Tadevosian, Vrezj Hakobyan, Aram Karakhanyan, Gérard Boyadjian. Manuk Hakhversyan

Synopsis : En Arménie, Alik, 25 ans, est devenu un grand clarinettiste grâce à son grand-père, un pianiste qui a composé un concerto que le jeune homme aimerait jouer sur scène. Ses espoirs s'envolent quand il apprend que l'orchestre de musique classique où il officie n'a plus de budget. Afin de sauver l'orchestre, Alik va accepter des contrats de tueurs à gage ...

Scénario : Levon Minasian, Stéphanie Kalfon.
Musique : Michel Petrossian, Tigran Hamsayan.
Pays : Belgique|France
Tags : Policier / Suspense, Comédie, Tueur à gages, Concert, Meurtre, Musicien, de moins de 90 minutes.

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Ce virtuose auquel s’adresse le bravo du titre est un jeune musicien arménien qui se retrouve tenir entre ses mains d‘artiste le destin de l’orchestre dont il fait partie après que l’assassinat de leur mécène mette en péril leur avenir musical. Pour tout dire, c’est parce qu’il se retrouve en possession du téléphone du tueur et qu’il parvient à se faire passer pour lui que notre homme se voit offrir l’opportunité de sauver les siens de la faillite…

Le mariage de la musique et du meurtre n’est pas inédit. Le second film de Benoit Jacquot n’avait-il pas pour titre L’Assassin musicien ? Et la mort n’attend-elle pas un coup de cymbale pour frapper dans L’Homme qui en savait trop, d’Alfred Hitchcock ? Mais ce qui fait le prix de ce Bravo virtuose, c’est justement de s’amuser de ce rapprochement, de mélanger les genres, entre espionnage, polar et comédie sentimentale pour trouver un ton qui n’appartient qu’à lui.

Parfois burlesque, parfois effrayant, le film avance en tous cas à un rythme endiablé, décrivant un monde étrange et onirique dans lequel il ne dédaigne pas au passage à épingler quelques citations, à commencer par celle de la Cène, les apôtres étant en l’occurrence remplacés par quelques mafieux du cru. Le spectateur en perd parfois son latin, mais en s’accrochant au sympathique héros du film, finit toujours par retrouver la lumière. Jusqu’à l’épilogue.

Bravo virtuose peut séduire les uns et hérisser les autres. Mais il possède une qualité que personne ne viendra chipoter, celle de nous dépayser. Le mélange des genres n’est certes pas inédit, mais force est de reconnaître que les éléments réalistes qui nourrissent ce conte improbable nous entraînent sur un terrain rarement visité. Le réalisateur n’a d’ailleurs pas caché l’ampleur de son ambition, cherchant à aborder certaines choses graves ou même douloureuses par le biais de l’humour. Les plus attentifs ne manqueront pas à cet égard de faire remarquer que le personnage du doux rêveur auquel on prête de sombres desseins n’est pas sans évoquer un certain Grand blond avec une chaussure noire.

Derrière le conte, au-delà de la galéjade, le film laisse entrevoir un visage de l’Arménie que nous connaissons mal. Le cinéma a très souvent mis en avant le génocide qui a frappé le pays il y a un peu plus d’un siècle (voir The Cut, de Fatih Akin) ou les désordres provoqués par l’incertitude identitaire de certains (voir Une histoire de fou, de Robert Guédiguian), il n’a pas si souvent que cela pris la peine de nous parler de l’Arménie d’aujourd’hui. C’est précisément ce que propose Bravo Virtuose, qui ne présente pas ses personnages comme des victimes de l’Histoire, mais bel et bien comme les acteurs d’une tragi-comédie contemporaine, l’influence du grand frère russe en Arménie post-soviétique étant épinglée au passage.

Le film est d’autant plus digne d’éloges qu’il s’agit d’un premier long métrage, signé Levon Minasian. Une demi-douzaine de cinéastes arméniens est aujourd’hui connue sur la planète cinéphile. Mais la plupart, Henri Verneuil, Richard Sarafian ou Atom Egoyan, ont fait leur carrière dans un autre pays. Robert Guédiguian, qui a participé à la production du film, n’a quant à lui pris conscience de ses racines arméniennes que sur le tard, avec son très beau Voyage en Arménie. Mais s’il ne fallait conserver qu’un seul nom pour représenter le cinéma de ce pays du Caucase au relief et à l’Histoire accidentés, ce serait Sergei Paradjanov. Car nul n’a su mieux que le réalisateur des Chevaux de feu incarner la liberté, la flamboyance, la poésie, l’onirisme…

 

Gros coup de Coeur

J'ai vu ce premier long métrage de Lévon Minassian au cinéma de Grenade (31) en avant première. Une très belle découverte pour cette comédie noire avec des acteurs excellents, une image remarquable et une magnifique musique originale qui m'a fait découvrir la douceur de ...

Lire la suite
8
cinéfil31

Amour, musique et cognac

Enfin un film arménien sur nos écrans. Une comédie qualifiée de "douce amère" mais qui est le plus souvent plutôt noire, s'attachant notamment à décrire le pouvoir d'oligarques sans foi ni loi, régnant dans le pays comme dans d'autres républiques issues de l'ex-URSS. ...

Lire la suite
7
6nezfil

Bravo Levon

Certes, il y a quelques maladresses mais le talent des acteurs, la qualité des images, le rythme du scénario et l'omniprésence de la musique font de ce film arménien dans l'âme une oeuvre séduisante, marquante et attachante. ...

Lire la suite
8
Falurax
 
le contexte
A voir également
Affiche du film LA VIERGE DES TUEURS
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE DERNIER DES 6

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film STARS 80

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film A BEAUTIFUL DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film LINE OF FIRE

à partir de

6.99
 
Affiche du film ABDEL ET LA COMTESSE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA PRISONNIÈRE (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film RAMPAGE - HORS DE CONTRÔLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film A BEAUTIFUL DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Enter the Void

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés