Bande Annonce de BREAKING INDécouvrez la bande Annonce de BREAKING IN sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/14160/fond/14160_w_500.jpg
James Mcteigue
Ajiona AlexusBilly BurkeGabrielle UnionLevi MeadenRichard CabralChrista Miller-LawrenceJason GeorgeSeth Carr

BREAKING IN

84 mn
voir la bande annonce

Réalisateur : James Mcteigue.

Casting : Ajiona Alexus, Billy Burke, Gabrielle Union, Levi Meaden, Richard Cabral, Christa Miller-Lawrence, Jason George. Seth Carr

Synopsis : Shaun se rend avec ses enfants, Glover, un passionné de nouvelles technologies, et Jasmine, sa fille adolescente absorbée par son téléphone portable, dans l'immense demeure où elle a grandi. C'est alors qu'arrivent Eddie et sa bande, bien décidés à voler le contenu du coffre de la maison...

Scénario : Ryan Engle.
Musique : Johnny Klimek.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Policier / Suspense, Mères courage, Maison, de moins de 90 minutes, Nuit blanche .

à partir de

4.99
voir ce film

Breaking In se situe à la jonction de plusieurs types de films américains. A commencer par celui d’Home invasion, ces thrillers domestiques où les habitants d’une maison s’y retrouvent coincé par des cambrioleurs. Mais aussi dans la tradition tout aussi récente des films mettant en scène des femmes très physiques, capable de tenir la dragée haute aux hommes. Et enfin ce renouveau d’un cinéma afro-américain mettant à l’honneur des personnages noirs.

Breaking In a assimilé les principes de ces trois registres pour mieux les tordre. Cette fois-ci ce sont les assaillants qui se retrouvent coincés dans la maison d’une famille ordinaire ; Shaun, la mère, devant tout faire pour y pénétrer pour sauver ses enfants. De même, là où usuellement ce sont les pères qui font office de héros protecteurs, c’est donc ici une femme qui va sérieusement botter le cul des intrus.

A l’inverse Breaking In ne touche pas aux codes de la série B urbaine, dont il conserve le rythme (tout est bouclé en moins de 1h30) et la nervosité. Seul le quota réglementaire de scènes d’action est bousculé. Pour être particulièrement généreux.

Breaking In est l’oeuvre de Will Packer, l’un des producteurs hollywoodiens qui ont rénové le cinéma afro-américain. Les comédies romantiques, buddy movies ou thrillers qu’il a produits ont fait revenir en masses dans les salles, un public noir qui, à l’exception de quelques rares stars comme Will Smith, ne trouvaient plus de figures de cinéma leur ressemblant. Avec Breaking In, l’idée n’était pas tant d’investir le Home invasion movie, que de filmer une mère de famille ordinaire trouvant en elle les ressources d’être une véritable guerrière.

Lorsque le pitch du film est proposé à Packer, il développe alors une comédie romantique avec Gabrielle Union, registre qui est devenu une routine pour l’actrice. Packer lui rappelle qu’elle fut aussi une femme d’action dans Bad Boys 2, et qu’il était peut-être temps d’y revenir. Pas question pour autant de faire de Shaun, une héroïne comme celles qu’affectionne Luc Besson, mais de la faire réagir comme une femme d’aujourd’hui, utilisant le même instinct que dans ses batailles du quotidien. Union n’eut donc pas à se lancer dans un entraînement physique intensif ni à développer ses biceps, mais plutôt à se servir d’objets usuels lui permettant de se défendre bec et ongles.

Pour la réalisation, Packer a jeté son dévolu sur James McTeigue. Un choix assez évident au vu de son CV, McTeigue ayant souvent travaillé sur des films d’action ne négligeant pas les femmes, que ce soit en étant assistant-réalisateur des Frères – et futures sœurs- Wachowski sur la trilogie Matrix ou de George Lucas sur L’attaque des Clones, l’épisode de Star Wars consacré en grande partie à la princesse Amidala, ou en tant que réalisateur, de V for Vendetta ou Survivor où il faisait cavaler Milla Jovovich en espionne traquée par les services secrets. Transformer Shaun en super-maman était donc largement à sa portée. Le véritable challenge pour McTeigue ayant été d’insuffler un réalisme auquel ses films précédents l’ont peu habitué, notamment en rendant Shaun crédible dans un langage de femme contemporaine, n’hésitant pas à proférer des jurons, là où la censure américaine veille à ce que les films en contiennent le moins possible.  A Hollywood, il serait donc plus facile de manier la violence physique que verbale…

 
le contexte
A voir également
Affiche du film LE CHAPERON ROUGE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TWILIGHT, CHAPITRE 3 : HÉSITATION

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film V POUR VENDETTA

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE STRANGERS
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film UN PEUPLE ET SON ROI

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CLIMAX

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE LITTLE STRANGER

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE WIFE

à partir de

6.99
 
Affiche du film LES FRÈRES SISTERS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L AMOUR EST UNE FETE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés