BREAKING THE WAVES

Bientôt disponible
Drame - 1996 - Danemark|France - interdit aux moins de 12 ans
Une pure jeune femme et un ouvrier travaillant sur une plateforme pétrolière vivent une grande histoire d'amour. Mais peu après leur mariage l'homme est grièvement blessé dans un accident du travail et se retrouve handicapé. La jeune mariée connait alors de nombreuses aventures sexuelles pour pouvoir les partager avec son mari, désormais impuissant. C'est le début de son chemin de croix. Le début de son chemin vers la sainteté.

Réalisé par

7.4 / 10
1MNavant
2MNaprès
Denis Parent
Denis Parent
CHRONIQUEUR

Casser les vagues, ce n’est pas une chanson mais la traduction littérale du titre Breaking the waves, film de Lars Von Trier en 1996. C’est le cinquième long métrage d’un cinéaste danois considéré soit comme un fou, soit comme un génie et parfois les deux à la fois. Ce film qui fit grosse impression lors de sa présentation au festival de Cannes est un mélodrame dont les moteurs sont l’amour et le mysticisme.

La jolie Emily Watson joue une jeune fille toute simple, qui tombe amoureuse folle d’un ouvrier travaillant sur une plateforme pétrolière. Hélas leur amour sera confronté à la pire des épreuves. Parmi les têtes connues signalons la présence de Jean-Marc Barr mais aussi de Udo Kier mythique acteur de série B ou Z abonné aux rôles de vampires. Ces deux là font partie de la garde rapprochée de Von Trier avec qui ils ont tourné à de nombreuses reprises.

Le film est chapitré comme l’artiste aime le faire en 7 époques, avec à chaque fois un carton et une chanson pour illustrer le récit. Cela lui donne aussi un caractère évangélique. L’évangile selon saint Lars.

Tags

Contexte

Emily Watson

Lars Von Trier

PUNCH DRUNK LOVE (IVRE D'AMOUR) DE PAUL THOMAS ANDERSON (2002)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Pas si éloigné