BUENA VISTA SOCIAL CLUB

1999
100 mn
Par ce que les vieux musiciens cubains étaient tellement intrigués par les caméras numériques qu'ils oubliaient de jouer
Ce film n’est plus disponible
Ce documentaire suit le compositeur et guitariste Ry Cooder à La Havane pour l’enregistrement d’un album et les préparatifs d’un concert à Carnegie Hall auxquels vont participer le Buena Vista Social Club, groupe de chanteurs et musiciens légendaires cubains. Agés de plus de 70 ans pour la plupart, ils se souviennent de leurs années de gloire, mais aussi de leurs débuts et de leurs...
Ce film n’est plus disponible
Documentaire
Allemagne|Cuba
Tous publics
1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

C’est en 1984, alors qu’il réalise son premier film américain (Paris, Texas, écrit par le dramaturge Sam Shepard) que Wim Wenders sollicite pour la première fois Ry Cooder. Ce spécialiste de la “slide guitare”, l’un des tout meilleurs guitaristes rock du monde, signe sans doute l’une des BO les plus brillantes et inspirées de l’histoire du cinéma.
Parmi les titres de cet album figurait déjà une chanson traditionnelle mexicaine (la nostalgique Canción mixteca), preuve d’un goût commun pour la chaleur du son latino...
Quelques années plus tard, Ry Cooder produisait à La Havane un album regroupant d’anciennes étoiles de la chanson cubaine : Buena Vista Social Club. Le Grammy Award qu’il remportait et l’engouement international qu’il provoquait entraînait une série de concerts. Le film que Wenders réalisait sur cette aventure allait encore amplifier le phénomène. Son film restait vingt semaines consécutives dans les vingt meilleurs scores du box-office français et créait une véritable effet de mode en faveur de la musique latino en général.
Pues, que la disfruten muchisimo !

 
Dans le même genre vous pouvez trouver PIANO BLUES (CLINT EASTWOOD, USA-2003) ou encore CAFE DE LOS MAESTROS (MIGUEL KOHAN, USA/ARGENTINE/BRÉSIL-2008) .