C'était demain

À partir de 2.99 €
Parce que Malcolm McDowell a bien écouté les enregistrements d'H.G. Wells pour son rôle
Fantastique / Horreur - Etats-Unis - 110 MIN - VM - Tous publics
Londres, 1893. H.G. Wells réunit quelques amis pour leur expliquer qu'il s'apprête à voyager dans le temps grâce à une machine de son invention. Parmi eux, le Docteur Stevenson, chirurgien, arrivé en retard et pour cause puisqu'il vient d'éventrer une prostituée ! Il n'est autre que le célèbre "Jack l'éventreur", recherché par Scotland Yard, qui, justement débarque chez Wells, à la recherche de l'assassin et découvre la mallette du chirurgien qui contient les preuves de sa véritable personnalité. Oui mais voilà, Stevenson est introuvable. Wells réalise qu'il a fui dans le futur grâce à son invention. Il utilise la machine à son tour, se retrouve le 5 novembre 1979 à San Francisco et se lance à sa poursuite...

Réalisé par

6.9 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Guillemette Odicino
Guillemette Odicino
CHRONIQUEUR

Le romancier, scénariste et réalisateur Nicholas Meyer est vraiment un homme éclectique : on lui doit la plupart des Star Trek de la série, le scénario du remake américain du Retour de Martin Guerre, Sommersby, l’adaptation de La Tache de Philip Roth qui a donné à l’écran La couleur du mensonge de Robert Benton ou encore la série télé très nucléaire Le jour d'après.

Avant tout, Nicholas Meyer aime les rencontres improbables entre personnalités fictives ou non du XIXe siècle et le prouva dans plusieurs romans où il confrontait successivement Jack L’Eventreur à l’écrivain George Bernard Shaw, le fantôme de l’Opéra à Sherlock Holmes, et à nouveau Sherlock Holmes mais cette fois à Sigmund Freud. Cette dernière rencontre fit d’ailleurs l’objet d’une adaptation au cinéma, Sherlock Holmes attaque l’Orient-Express, réalisé en 1976 par Herbert Ross avec Robert Duvall en docteur Watson et Laurence Olivier en professeur Moriarty.

C’est cette adaptation de son roman qui ouvrit les portes d’Hollywood à Meyer et lui permit de réaliser en 1979 C’était demain, son premier film, où il parachute H.G Wells et à nouveau Jack L’Eventreur dans les années 70. Vraiment intelligent, bien construit et imaginatif, le scénario est parsemé de clins d’œil comme le fait de donner le même nom que l’auteur de Docteur Jeckyll et Mister Hyde, Stevenson, à Jack L’Eventreur. Le principe du changement radical d’époque pour les deux héros est bien sûr source de situations on ne peut plus cocasses, le timide HG Wells étant à la fois curieux et abasourdi par le progrès des mœurs et de la technologie qui a eu lieu en cent ans ! Grande idée de ne pas avoir donné à Malcom Mc Dowell le rôle de Jack L’Eventreur comme son talent pour jouer les malades dans Orange mécanique l’aurait laissé supposer. Il est parfait en inventeur coincé mais progressiste et utopiste qui tombe de haut lorsqu’il découvre que la société est loin de s’être humanisée depuis son époque. Lui et Stevenson, parfaitement incarné par le très flegmatique et cynique David Warner, représente deux philosophies du monde et leur affrontement ne se fait pas à coups de poing mais à coups de répliques qui font mouche. L’Eventreur qui se sent comme un poisson dans l’eau dans les années 70 balance, entre autres : "Avant j’étais un monstre, aujourd’hui je suis un amateur", et après avoir vu la violence à la télévision, il assène au pauvre Wells "Vous n’êtes pas allé dans le futur mais dans la préhistoire".

Grand prix du Festival d’Avoriaz en 1980, ce thriller temporel plus fantaisiste que violent (à peine un filet de sang qui gicle sur une joue) n’a rien perdu de sa pertinence et de son charme et on a la surprise d’y découvrir la piquante Mary Steenburgen qu’on retrouvera dix ans plus tard dans… Retour vers le futur 3 ! Robert Zemeckis est forcément un fan de Nicholas Meyer. La preuve ? Dans le premier Retour vers le futur, la date entrée dans la machine à explorer le temps est la même que dans C’était demain : le 5 novembre...

FILMOTV vous recommande

Même casting

Contexte

Nicholas Meyer

ORANGE MÉCANIQUE DE STANLEY KUBRICK

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Le service de téléchargement légal sur FilmoTV: un service par abonnement vod illimité pour visionner les derniers films du box office, voir des films documentaires, sans limitation! C'est en outre toute une offre vod. Découvrir notre offre VOD de films policier-suspense, d'aventures, jeunesse, d'action, des films fantastiques-horreur en toute simplicité: découvrez sans plus attendre la sélection FilmoTV: film en VOD. Prenez part au spectacle. Rendez-vous sur les pages mode d'emploi et comment s'abonner: pour tout savoir sur nos services de VOD, les supports, les prix, le gestionnaire de téléchargement.