Bande Annonce de ÇA IRA MIEUX DEMAINDécouvrez la bande Annonce de ÇA IRA MIEUX DEMAIN sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2664/fond/2664_w_500.jpg
Jeanne Labrune
Danielle DarrieuxIsabelle CarréJean-Pierre DarroussinJeanne BalibarNathalie BayeSophie GuilleminDidier BezaceDominique BesnehardHélène LapiowerNathalie BesançonSylvie JolyErwan CreignouMarc RioufolPhilippe Du Janerand

ÇA IRA MIEUX DEMAIN

85 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Jeanne Labrune.

Casting : Danielle Darrieux, Isabelle Carré, Jean-Pierre Darroussin, Jeanne Balibar, Nathalie Baye, Sophie Guillemin, Didier Bezace, Dominique Besnehard, Hélène Lapiower, Nathalie Besançon, Sylvie Joly, Erwan Creignou, Marc Rioufol. Philippe Du Janerand

Synopsis : Elizabeth ne sait que faire d’une commode. Son amie Marie lui conseille de l’emballer dans une bâche. Mais un autre ami la met en garde contre les risques d’une telle méthode. Elisabeth renonce, mais fait la connaissance de Sophie, qui a acheté la bâche à sa place. Sophie vit avec un homme, Xavier, qui est à la fois ostéopathe et psychanalyste. Ce qui l’empêche d’avoir une relation épanouie avec sa femme. Mais il se pose également des questions sur la conservation des meubles. Marie, quant à elle, est contrebassiste. Elle engage Annie, qui vient de perdre son travail de serveuse. Elisabeth finit par offrir sa commode à Sophie. Elle prend alors l’habitude de lui rendre visite, sans se rendre compte qu’elle est très envahissante…

Scénario : Jeanne Labrune.
Musique : Bruno Fontaine.
Pays : France
Tags : Comédie, Entre potes, C'est bon pour le moral, Portraits de groupe français.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Ca ira mieux demain est un peu l’équivalent cinématographique du célèbre Marabout de ficelle de cheval de course à pied… tant Jeanne Labrune, la réalisatrice, assume la fragilité, pour ne pas dire la futilité du lien qui relie les personnages et les situations du film. A moins qu’il ne faille convoquer une nouvelle fois la théorie du battement d’ailes du papillon qui provoque des réactions en chaîne assez peu attendues au départ.

Le marabout de l’histoire, le papillon du film, c’est une commode. Comme son nom ne l’indique pas. Autrement un meuble sans signification particulière au départ, mais qui relie les personnages, dont certains au départ ne se connaissent même pas. Quand commence le film, cette commode incommode sa propriétaire. Qui décide de la descendre à la cave. Mais celle-ci est humide. Une amie lui conseille de l’emballer dans une bâche de plastique. Elle s’apprête à la faire quand on lui affirme que le bois pourrait gonfler s’il ne respire pas… Elle renonce. Mais que faire de la bâche de plastique ? Elle se propose de la refourguer à une cliente du magasin…

Le film est enclenché, qui apparemment ne doit pas s’arrêter.  On dirait du boulevard, sauf que ce n’est pas du boulevard. D’aucuns ont même pensé que le film est une œuvre d’intello, ce qui n’est pas tout à fait vrai, même si l’exigence de Jeanne Labrune n’est pas pris en défaut. Parce que si le film est maîtrisé de part en part, il n’en demeure pas moins une fantaisie, comme la signataire du film l’annonce au départ. Ce qui implique une réelle légèreté dans le ton ou le jeu des personnages.

Si le film est une fantaisie, c’est aussi un sacré point d’inflexion dans l’œuvre de Jeanne Labrune, qui n’avait eu jusqu’alors de cesse d’habiller ses personnages de noir, d’observer leurs difficultés à vivre, et à aimer. C’est évident concernant tous ses films de cinéma, de De sable et de sang jusqu’à Si je t’aime prends garde à toi, en passant par Sans un cri. Mais c’est également la ligne directrice de ses films de télévision. Ne lui doit-on pas une nouvelle version particulièrement vibrante de Jules et Jim ?

Si Ca ira mieux demain ouvre une nouvelle ère, des signes annonciateurs d’un changement de ton avaient pointé le bout du nez deux ans plus tôt, dans le très sombre et violent Si je t’aime prends garde à toi. Dans une scène drolatique entre Nathalie Baye et Jean-Pierre Darroussin, celui-ci étant un amant de passage de celle-là. Dans Ca ira mieux demain, nous retrouvons les deux mêmes comédiens, mais cette fois-ci ils sont mariés.

Nous rions de bon cœur en observant leurs travers, leur naïveté, leur hypocrisie. C’est la même sensibilité, et la même inquiétude que dans les films qui ont précédé. Derrière l’espièglerie, la cinéaste jette un regard mordant sur le monde, même s’il n’est pas exempt d’empathie. Certains ont trouvé que le rire accompagnant les tergiversations des personnages plus perturbés, névrosés même, les uns que les autres, était un rire un rien élitiste. Il est vrai que Jeanne Labrune est cultivée et que ses mots d’esprit ne sortent manifestement pas de l'almanach Vermot. Certains raccourcis sont même saisissants, tel ce début de parallèle effectué entre le métier de psy et l’activité d’une pute, l’argent et la frustration étant au centre de la transaction avec le client. Un thème qui sera développé quelque dix ans plus tard dans Sans queue ni tête, dont le titre est particulièrement judicieux.

Mais Ca ira mieux demain vaut aussi par son prestigieux et brillant casting. Nathalie Baye, déjà citée. Mais aussi la pétillante Jeanne Balibar, la délicieuse Isabelle Carré, la troublante Sophie Guillemain… Sans oublier la toujours jeune Danielle Darrieux. Au milieu de cette volière, le pauvre Jean-Pierre Darroussin se sent sans doute un peu seul pour représenter la gent masculine. Le film est incontestablement féminin, sans doute féministe aussi, qui parle de féminité, même s’il ne se voile pas la face devant les défauts les faiblesses, les lâchetés des unes et des autres. La cinéaste ne déteste pas partir dans tous les sens, elle assume l’aspect patchwork du film. Un film choral, de toute évidence. Certains, lors de sa sortie, ont parlé de Shortcuts du pauvre. C’est particulièrement injuste. Jeanne Labrune n’a sans doute pas le mordant de Robert Altman. Mais elle possède une véritable empathie pour nos travers, nos faiblesses. Certes la vie est complexe, angoissante, douloureuse. Mais ça ira mieux.

le contexte
A voir également
Affiche du film UNE VIE À T ATTENDRE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CUISINE ET DÉPENDANCES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SANS QUEUE NI TETE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMITIÉS SINCÈRES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés