CAMPING 2

Bientôt disponible
Comédie - 2010 - France - 95 MIN - Tous publics
Pour retrouver calme et sérénité après s'être fait plaqué par sa fiancée, un employé d'assurances se rend au Camping des "Flots Bleus" et tombe sur Patrick Chirac et sa bande de campeurs irréductibles. Ses vacances ne vont pas être de tout repos.

Réalisé par

3.2 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Christophe Lemaire
Christophe Lemaire
CHRONIQUEUR

Suite au succès monstre du premier Camping (plus de cinq millions d’entrées au printemps 2006), le réalisateur Fabien Onteniente remet le couvert quatre ans pile plus tard  pour  cette suite avec un soleil toujours aussi tapant, une mer toujours aussi salée, des comédiens toujours aussi exacerbés et un budget de production toujours en hausse. Soit 24 millions d’euros contre 14 pour le premier opus.

On retrouve donc notre joyeuse équipe de gaulois gentiment beaufs embarqués pour  un nouvel été au camping des « flots bleus » menacé ici de destruction. Mathilde Seigner, Claude Brasseur, Mylène Demongeot, Antoine Duléry et  l’indispensable Franck Dubosc  réenfilent leurs slips de bain à peine séchés et leurs tongs à peine désensablées pour interpréter des Français moyens engoncés dans leurs faiblesses, leurs râleries, leurs maladresses et  leurs élans du cœur.

Présent dans le premier Camping, Gérard Lanvin a déclaré forfait pour cette suite ou il est  remplacé par le lymphatique Richard Anconina dans la peau blanchâtre d’un vacancier/coincé confronté à un Franck Dubosc frimeur et matamore. Dubosc, par ailleurs coscénariste du film, saisit plutôt bien les nuances de son personnage d’un roi de la plage/looser, à la fois agaçant, envahissant, sympathique et attendrissant. Comédie de mœurs populaire, Camping 2 arrive, avec son comique de situation et son esprit légèrement vaudevillesque, à retrouver l’esprit des comédies estivales des années 70,  à la Hôtel de la plage et autre Bronzés.

Le contexte

Franck Dubosc

Fabien Onteniente

CAMPING