CAMPS D'AMOUR POUR CHIENS JAUNES

1973
110 mn
Ce film n’est plus disponible

1973
110 mn
Un film de prison féminine prenant pour toile de fond l'invasion de la Chine par l'armée impériale japonaise durant la 2e Guerre Mondiale.
Infirmière Danoise en Chine durant la 2e Guerre Mondiale, Jennifer (Birte Tove) est emprisonné par l'armée impériale Japonaise pour avoir soigné un pilote américain.
Incarcérée dans une prison insalubre, Jennifer est confrontée quotidiennement à la violence de ses geôliers. Humiliée, violée et continuellement brutalisée, Jennifer se retrouve au bord du gouffre. C'est alors...
Ce film n’est plus disponible
Érotique
Hong-Kong
- 18 ans

1 min avant
2 min après
Les + de filmo

Réalisé en 1973, CAMPS D’AMOUR POUR CHIENS JAUNES est le 9e film de Kuei Chih-Hung pour la Shaw Brothers.

Ce titre tient une place importante dans la filmographie du cinéaste, car il est son premier film à caractère « extrême ». Avant ce titre, Kuei était habitué aux films de kung-fu modernes comme PAYMENT IN BLOOD ou aux comédies comme A TIME TO LOVE. Mais avec CAMPS D’AMOUR… Kuei va aller très loin dans l’ultraviolence, et préfigurer ses prochains films comme THE CRIMINALS

L’histoire narre le grave quotidien d’une prison pour femmes tenue par l’armée japonaise durant la 2e Guerre Mondiale. On y trouve une infirmière danoise – joué par la sexy Birt Tove – être malmené par des geôliers sadiques qui n’hésiteront pas à la violer et la torturer. Mais, bien entendu, le calvaire de l’héroïne sera stoppé par un officier nippon – joué par la star Lo Lieh – qui en réalité est un opérateur chinois infiltré dans l’armée japonaise. 

L’intrigue du film est très simple car elle répond aux conventions du WIP ou Women In Prison – film de prison pour femmes. Le WIP n’est pas réputé pour sa teneur dramatique, mais plutôt pour son contenu extrême : beaucoup de violence et, surtout, beaucoup de sexe. Et CAMPS D’AMOUR POUR CHIENS JAUNES ne déroge pas à la règle…

 
Dans le même genre vous pouvez trouver FURYO ou encore THE BIG DOLL HOUSE .

Autour du film