Bande Annonce de CANICULEDécouvrez la bande Annonce de CANICULE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1224/fond/1224_w_500.jpg
Yves Boisset
Lee MarvinMiou MiouJean CarmetVictor LanouxBernadette LafontDavid Bennent

CANICULE

95 mn

Note de SensCritique :

6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Yves Boisset.

Casting : Lee Marvin, Miou Miou, Jean Carmet, Victor Lanoux, Bernadette Lafont. David Bennent

Synopsis : Un braqueur américain de renommée internationale fait le casse du siècle en France. Lors de sa cavale, il est forcé de trouver refuge dans une petite ferme de la Beauce. Sur place, il va faire malgré lui la connaissance de personnes beaucoup plus dangereuses et malintentionnées qu’il ne croyait l’être lui-même…

Scénario : Jean Herman, Michel Audiard.
Musique : Francis Lai.
Pays : France
Tags : Drame, A l'américaine, Autour de l'ange du mal , Quelle châleur !, A la ferme, Déracinés, Policier / Suspense, Films de gangsters.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
Il était une fois, dans les années 80, un pays qu’on appelait la France. Ce pays, qui ressemble beaucoup au nôtre, produisait entre autres des films d’auteur et des comédies comme ceux qu’on peut voir aujourd’hui. Canicule, de Yves Boisset, n’en fait pas partie ! Non, Canicule est l’un des derniers films de genre de l’hexagone. Ce qui, je le précise, n’a rien à voir avec un divertissement pour adolescents prépubères made in Europa…

A vrai dire, Canicule est tout le contraire : c’est un vrai film malade, fêlé, violent, malsain, érotique à l’occasion, gore aussi pour faire bonne figure. Bref, un film digne parce qu’indigne, respectable parce qu’irrespectueux, en résumé : un énorme pavé dans une marre boueuse qui éclabousse par son mauvais goût salvateur et du même coup repeint les derniers vestiges du cinéma de genre français alors moribond.

Et le plus beau, dans ce bijou d’un autre âge, c’est que l’entreprise était suffisamment prise au sérieux pour attirer des pointures côté acteurs. Dans le rôle du truand américain, Lee Marvin trouve son dernier grand rôle au cinéma (vu qu’on préfèrera oublier le Delta Force de Menahem Golan avec Chuck Norris). Le reste de la distribution est française avec Victor Lanoux en mari violent et libidineux, Miou-Miou en épouse rebelle, Jean Carmet en beauf alcoolique, ou encore Bernadette Lafont en paysanne nympho !
A propos de Chim, le petit garçon du film, les cinéphiles auront sans doute reconnu l’acteur David Bennent qui jouait dans Le Tambour de Volker Schlöndorff. Sachez cela dit que, lors du tournage de Canicule, le jeune acteur avait tout de même 17 ans, ce qui explique sans doute tout ce que son personnage se permet de dire et de faire dans le film. On a pu le revoir dans Legend de Ridley Scott, ainsi que plus récemment dans She Hate Me de Spike Lee.

Concernant Yves Boisset, le réalisateur, il a été dans les années 70 et 80 le fer de lance d’un certain cinéma contestataire et non respectueux des pouvoirs en place. Pas étonnant, donc, de retrouver dans sa filmographie un certain nombre de films de genre, comme La Femme Flic déjà avec Miou-Miou et Le Prix du Danger avec Gérard Lanvin, ou encore des brûlots politiquement engagés à l’instar de Dupont Lajoie et Le Juge Fayard Dit Le Shériff  avec Patrick Dewaere dans le rôle-titre.

Sur le thème en lui-même d’une certaine ruralité qui s’avèrerait plus dangereuse que ce que l’on imagine, on peut citer deux autres films en exemple. D’une part, Les Chiens de Paille de Sam Peckinpah avec Dustin Hoffman, et d’autre part Calvaire du jeune réalisateur belge Fabrice Du Welz avec Jackie Berroyer et Laurent Lucas.

Fantasia chez les bouseux *

« COMMENT PEUT-ON ETRE BEAUCERON ? » Interrogation très profonde, formulée par l’éminent linguiste Etiemble, certes natif de la Mayenne, mais qui a sans doute dû passer une bonne partie de sa vie dans la plaine de Beauce et « apprécier » alors les qualités, l’humanité ...

Lire la suite
8
pphf

Poisseux

Débarrassé de ses outrances – de ses obsessions ? – anticolonialistes, marxistes et sociales, Yves Boisset se laisse glisser sur la pente. Une pente rare dans le cinéma français et justement alors intéressante : celle de l’outrance, de l’excès, de la grandiose imposture, ...

Lire la suite
8
Impétueux

Noir c'est noir

Pour moi ce film c'est le mausolée en forme de bateau construit dans un champs de blé, Victor Lanoux qui attrape Miou Miou au dessert et elle qui passe le temps en ramassant les miettes sur la table du déjeuner et le gamin un peu attardé qui crie 'je suis celui qui a tué Jimmy ...

Lire la suite
7
rivax
A voir également
Affiche du film LES 12 SALOPARDS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ARRÊTEZ-MOI

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA FEMME FLIC

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film PEPE LE MOKO

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés