Bande Annonce de CANNIBAL HOLOCAUSTDécouvrez la bande Annonce de CANNIBAL HOLOCAUST sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/470/fond/470_w_500.jpg
Ruggero Deodato
Francesca CiardiLuca Giorgio BarbareschiPerry PinkamaenRobert KermanGabriel YorkeRicardo FuentesSalvatore BasileLionello Pio Di SavoiaLuigina RocchiPaolo Paolini

CANNIBAL HOLOCAUST

92 mn

Note de SensCritique :

5.2 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Ruggero Deodato.

Casting : Francesca Ciardi, Luca Giorgio Barbareschi, Perry Pinkamaen, Robert Kerman, Gabriel Yorke, Ricardo Fuentes, Salvatore Basile, Lionello Pio Di Savoia, Luigina Rocchi. Paolo Paolini

Synopsis : Une équipe de quatre jeunes reporters sont portés disparus. En quête de scoops malsains, ils étaient partis dans la jungle, en Amérique du Sud, à la recherche d’indigènes mangeurs d’hommes. Le professeur Monroe, un anthropologue réputé, se voit proposer, par la chaîne de télévision qui les avait envoyés, de monter une expédition à leur recherche. Monroe entreprend ainsi le plus périlleux des voyages. Sur place, il va découvrir que les reporters ont été massacrés. Mais contre toute attente, il réussit à récupérer intactes les bobines qu’ils avaient filmées.

Scénario : Gianfranco Clerici.
Musique : Riz Ortolani.
Pays : Italie
Tags : Fantastique / Horreur.

Film pas encore disponible

L’Italien Ruggero Deodato a d’abord été l’assistant de Sergio Corbucci et de Roberto Rossellini qui lui aurait transmis sa passion de filmer en extérieurs. En tant que réalisateur, il est surtout connu pour ses films de cannibales : Dernier monde cannibale (1977) et ce Cannibal Holocaust, qui l’a rendu mondialement célèbre en 1980. Mais on lui doit aussi un film catastrophe (SOS Concorde, 1979), de l’heroïc fantasy (Les Barbarians, 1986) et des films d’horreur très gore comme La Maison au fond du parc (1980).

Deodato a eu l’idée de Cannibal Holocaust en voyant à la télévision des reportages à sensation qui accumulaient les images de viols, meurtres et violences en tous genres. Son ambition avec ce film controversé était de dénoncer la complaisance des médias, leur hypocrisie voire leurs mensonges quand ils mettent carrément en scène les horreurs qu’ils filment. « Je me suis promis de faire le film le plus violent qui soit et de le jeter à la figure des spectateurs férus d’émissions malsaines dans l’espoir de calmer leurs bas instincts », explique-t-il.

L’acteur Robert Kerman a tenu des petits rôles dans de grosses productions comme Sens unique (1987), avec Kevin Costner. Mais il a surtout joué des pornos (dont Devil in Miss Jones 2) et des films de série Z comme Cannibal Ferox. Les interprètes des indigènes ont été recrutés sur les lieux de tournage en Amérique du Sud, à l’exception de la femme adultère qui est mise à mort dans un rituel particulièrement éprouvant. Comme aucune femme ne voulait jouer ce rôle, c’est la costumière du film Lucia Costantini qui s’est dévouée, non sans s’être abondamment recouvert le corps de boue pour dissimuler la blancheur de sa peau.

Les cannibales montrés dans Cannibal Holocaust sont bien sûr des acteurs qui jouent un role et les boyaux qu’ils arrachent à leurs victimes relèvent des effets spéciaux. Mais l’ensemble est tellement réaliste que le réalisateur Ruggero Deodato a dû aller se défendre devant un tribunal. On l’accusait d’avoir tourner un snuff movie, à savoir un film où l’on tue pour de vrai des gens devant la caméra. Evidemment, nul film de ce type n’a eu de carrière commerciale et les seuls vrais films snuff sont les bandes qu’enregistrent les tueurs psychopathes en massacrant leurs victimes. Toujours est-il que Deodato a dû faire venir ses interprètes devant la cour pour prouver qu’ils n’avaient pas été tués devant ses caméras.

En revanche, on peut dire qu’il s’est livré à du snuff animalier. Les animaux tués dans le film ont réellement été massacrés, du singe dont la cervelle est mangée crue à la tortue dépecée. Cette scène vraiment éprouvante a été coupée pour la sortie française du film en 1981. Longtemps visible sur notre territoire exclusivement sur les cassettes vidéo import, elle a été réintégrée dans son intégralité dans la version que vous venez de visionner. Deodato s’est défendu en expliquant que l’équipe avait ensuite réellement mangé l’animal. Mais ça n’enlève rien à la brutalité de la scène.

L’idée de la mise en abyme avec les bobines de film retrouvées dans la jungle que le protagoniste visionne était novatrice à l’époque. Elle a souvent été reprise depuis. Notamment dans Le Projet Blair Witch (1999) et avec toute la vague des films d’horreur tournés à la manière d’un reportage au camescope de Cloverfield à REC, en passant par Diary of the Dead, pour ne prendre que des films sortis en 2008. Chaque fois ce procédé est censé ajouter au réalisme du propos. Pour rendre l’artifice plus vraisemblable, Deodato a bien sûr émaillé les bobines du film dans le film de plans d’amorces, de sautes d’images et de problèmes de sons. D’abord irrité d’avoir été imité, il est fier aujourd’hui de passer pour un des pères du cinéma d’horreur moderne.

La faim de l'Humanité

https://www.youtube.com/watch?v=kf1Vt6r-sj8 J'ai vu Cannibal Holocaust beaucoup trop jeune. Choqué par ce que je venais de voir, n'ayant pas compris, j'ai tenté d'oublier tant bien que mal ce film, le considérant comme une zone d'ombre cinématographique à ne plus approcher. Des ...

Lire la suite
8
Ragnarök

Escroquerie putassière ou coup de génie ?

Cas difficile que ce Cannibal Holocaust, film à la fois provoc et sincère, raccoleur et subtil, vulgaire et terrifiant dans la justesse de son trait. Un film qui a longtemps aliménté les plus folles passions, circulant dans l'underground des vidéos comme un secret honteux, ...

Lire la suite
7
Prodigy

"I wonder who the real cannibals are..."

Pour commencer, je tiens à dire que je n'ai pas vu la version d'une heure et vingt-six minutes, mais celle, sans aucun cut, d'une heure et trente minutes. Cela peut sembler insignifiant, mais après avoir lu ce que je m'apprête à vous raconter, on comprend que ces quatre minutes ...

Lire la suite
7
Xavier Petit
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés