CAPITAINES D'AVRIL

Bientôt disponible
Parce que Maria de Medeiros dirige Stefano Accorsi, pour la première fois hors d'Italie
Politique / Histoire - 2001 - Espagne | France - 124 MIN - Tous publics

Au Portugal, dans la nuit du 24 au 25 avril 1974. Des soldats revenus des colonies d’Afrique et opposés à la politique du gouvernement de Marcelo Caetano, successeur du dictateur Salazar, organisent un coup d’Etat non-violent. Plusieurs personnages voient leur vie bouleversée par la révolte.

Réalisé par

6.6 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

En 1974, le Portugal est sous la coupe de l'Estado Novo, dirigé par Marcelo Caetano depuis la mort du dictateur Salazar, qui a développé un empire colonial en Afrique. De jeunes militaires idéalistes, qui ne supportent plus la violence du régime, organisent un coup d’Etat qu’ils veulent non-violent.

Dans la nuit du 24 au 25 avril 1974, Maia fait entrer son régiment dans Lisbonne et Manuel, qui a pris la radio, ordonne la diffusion de la chanson Grândola, interdite par le régime. C’est le début de la révolte

Antónia, une enseignante persuadée que son mari soutient Salazar, ignore qu’il participe à la manifestation populaire.

Le contexte

Des chassés-croisés pleins d'humour durant une période historique trouble: l'arrivée de l'armée allemande en France en 1940.

Maria de Medeiros

Espagne, 1936, une autre révolte contre la tyrannie. Ken Loach y est plus que jamais un cinéaste engagé.

JUSTE UN BAISER

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS

Même casting