CAPTIVE

Bientôt disponible
Parce qu'Isabelle Huppert n'a rencontré les acteurs jouant ses ravisseurs qu'au dernier moment, sur le plateau
Drame - 2012 - France | Philippines - 120 MIN - interdit aux moins de 12 ans
Une vingtaine de ressortissants étrangers sont pris en otage à Palawan, aux Philippines par le groupe Abu Sayyaf composé de Musulmans terroristes qui se battent pour l'indépendance de l'île de Mindanao. Alors qu'elle apporte des provisions au siège d'une ONG en compagnie d'une bénévole philippine, Thérèse Bourgoigne, citoyenne française œuvrant dans l'humanitaire, est enlevée à son tour.

Réalisé par

5.3 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

Pour construire le scénario de Captive, Brillante Mendoza s’est largement inspiré de faits réels philippins, soit les enlèvements qui eurent lieu, en 2001, dans plusieurs endroits à la fois dont l’hôtel Dos Palmas à Palawan. Enlèvements fomentés par le groupe Abbu Sayyaf et d’autres organisations séparatistes similaires. Plus de 100 personnes furent alors kidnappées et maintenues en captivité dans l’attente du versement de rançons. Des dizaines d’otages et de soldats furent tués au court de ces événements tragiques. Mendoza affirme ainsi que le film ne comporte seulement qu’un quart d’éléments fictifs. Le reste est conforme à la réalité telle que des survivants, des ravisseurs, des soldats et de simples témoins l’ont racontée au cinéaste lors de nombreux entretiens préliminaires.

Malgré le souci de réalisme affiché par le cinéaste, le film, pour des raisons évidentes de sécurité, n’a pas été tourné sur les lieux mêmes de l’enlèvement puis du long périple qui s’ensuivit. Certaines séquences eurent ainsi pour cadre le propre jardin de Mendoza dans la banlieue de Manille ! A contrario, le cinéaste s’est approché au plus près du réel en tournant les séquences du film dans l’ordre : de l’hôtel à la traversée en bateau, du siège des militaires autour de l’hôpital jusqu’aux montagnes. Une manière très efficace de plonger l’ensemble des acteurs dans une ambiance proche de la captivité proprement dite.

Brillante Mendoza a poussé si loin l’exigence de vraisemblance qu’avant de commencer le tournage, il n’a pas hésité à isoler les acteurs jouant les ravisseurs  et ceux interprétant les otages afin, selon ses propres termes, « de créer un fossé culturel entre les deux groupes ». Isabelle Huppert elle-même a ainsi découvert ses ravisseurs pour la première fois sur le plateau et le jour du tournage de l’enlèvement. Jamais auparavant ils ne s’étaient croisés. Etrangers les uns aux autres, comme dans la réalité.

Contexte

Le film de Miguel Courtois Paternina s'appuie, comme celui de Brillante Mendoza, sur des faits réels pour aborder la question des otages en Colombie.

Brillante Mendoza

Dans un tout autre contexte géographique, politique et criminel, Lucas Belvaux fait de la captivité le sujet central de son film, récit d'un fait divers réel comme "Captive"

LA CÉRÉMONIE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec le service d'abonnement VOD FilmoTV, regarder vos films sur vos supports préférés en un clic ! FilmoTV, un système multisupports : Windows, application OS Android, iOS et tablettes PC, service dédié au câble, télévisions sur Internet, tout est possible ! Profitez de vos films policier en abonnement VOD illimité ou de vos films d'espionnage à regarder en téléchargement légal. Pour cela rendez-vous sur nos espaces mode d'emploi ou comment s'abonner.