Bande Annonce de CARAMBOLAGESDécouvrez la bande Annonce de CARAMBOLAGES sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/4412/fond/4412_w_500.jpg
Marcel Bluwal
Anne ToniettiJean-Claude BrialyLouis de FunèsMichel SerraultSophie DaumierAlfred AdamHenri VirlojeuxJacques DynamMarcelle ArnoldRené ClermontGilberte GéniatJean OzennePaul Gay

CARAMBOLAGES

85 mn

Note de SensCritique :

6.3 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Marcel Bluwal.

Casting : Anne Tonietti, Jean-Claude Brialy, Louis de Funès, Michel Serrault, Sophie Daumier, Alfred Adam, Henri Virlojeux, Jacques Dynam, Marcelle Arnold, René Clermont, Gilberte Géniat, Jean Ozenne. Paul Gay

Synopsis : Jeune homme ambitieux, Paul Martin travaille dans l’agence de voyages dirigée par Norbert Charolais. Dans l’espoir de grimper plus rapidement les échelons, Paul s’est fiancée à Danielle Brossard, la fille d’un de ses supérieurs. Alors que Brossard s’apprête à quitter son poste, laissant ainsi la voie libre à son futur beau-fils, on apprend que l’âge de la retraite est reculé et il doit conserver sa place dans l’entreprise. Pour gagner du temps, Paul élimine un par un ses supérieurs. Cette hécatombe attire les soupçons du commissaire Baudu.

Scénario : Michel Audiard, Pierre Tchernia.
Musique : Gérard Calvi.
Pays : France
Tags : Comédie, La vie de bureau, Le secteur tertiaire, Des cadavres en série, Fufu, ETOILES, Marcel Bluwal.

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
voir ce film

En 1963 sort un film sarcastique où l’on voit un jeune homme ambitieux assurer son ascension sociale au sein de l’entreprise grâce à des méthodes radicales.

C’est Carambolages un film de Marcel Bluwal plus connu pour son œuvre télévisuelle et notamment ses fameuses dramatiques. Si Brialy est cauteleux à souhait, de Funès postillonne à tout va, quand à Michel Serrault il est le flic qu’il ne faut surtout pas rencontrer surtout si l’on est innocent.

Cette étrange production aussi drôle que funèbre fait preuve d’un humour plus britannique que celui de la comédie française traditionnelle. Et même si c’est Audiard qu’on lâche dans les couloirs de l’entreprise et qui fait dire à de Funès : « on parle toujours de minimum vital et on lésine sur le maximum »…

Carambolages est un film de postérité qui offre la très bonne surprise d’une œuvre oubliée, digne de son époque, mais avec un petit supplément d’âme. Le film n’a pas marché en son temps, probablement à cause de sa noirceur intrinsèque. Pourtant il avait tous les ingrédients du succès : casting en or massif : Brialy, Daumier, de Funès, Serrault et une flopée de grands seconds rôles. Un scénario rosse de Bluwal et Pierre Tchernia, des dialogues crépitants de Michel Audiard. Enfin une production solide, incarnée par Alain Poiré pour la Gaumont. Bref on était plutôt dans la grosse cylindrée. Le souci était peut-être qu’il s’agissait d’un film de gauche écrit par des gens de droite. Le public n’y a pas retrouvé ses petits. Marcel Bluwal en effet, pilier historique de l’ortf depuis le milieu des années 50, était proche de la gauche et développait à la télé des œuvres de patrimoine pour le grand public. Son chef d’œuvre reste un Dom Juan de Molière avec Michel Piccoli dans le tôle titre.

Carambolages était tiré d’un roman policier de Fred Kassak venu lui aussi de l’ORTF puisqu’il avait été un des pionniers de la série Les cinq dernières minutes. Certains de ses livres d’ailleurs seront adaptés par Audiard et notamment Bonne vie et meurtre plus connu au cinéma sous le titre Elle boit pas elle fume pas elle drague pas mais elle cause.

Carambolages avec son humour noir et sa vision pessimiste du monde de l’entreprise n’est pas si loin des films réalisés de son côté par Pierre Tchernia et notamment son Viager. Il transcende le bon gout du vaudeville et du quiproquo qui a tant imprimé la comédie à la française. On a failli avoir pour le rôle du patron, Bernard Blier, pour qui il avait été écrit mais on ne se plaindra pas de voir de Funès marmonner son Audiard. Par contre on aura eu la chance d’avoir un caméo de Alain Delon. Peut-être que le carambolage était celui des styles, des humeurs, et des opinions en ce début des années 60.

Quo non ascendet ?

Pour pouvoir entretenir à la fois la famille qu’il s’apprête à fonder avec sa fiancée Danielle (Anne Tonietti), fille de son supérieur M. Brossard (Henri Virlojeux), et sa famille illégitime, son amante (Sophie Daumier) venant de lui annoncer qu’elle était enceinte, ...

Lire la suite
7
Tonto

"Carambolages" est une délicieuse comédie aux multiples rebondissements servie par un casting irréprochable : Michel Serrault est absolument génial en inspecteur de police nostalgique de l’occupation, Jean-Claude Brialy très drôle dans ses réflexions avec lui-même et ...

Lire la suite
7
Nicolas Laurent

Carambolages est une très bonne comédie noire réalisé par Marcel Bluwal (la série Les Nouvelles Aventures de Vidocq), coécrite par Pierre Tchernia sur des dialogues de Michel Audiard d'après le roman noir de Fred Kassak... qui met en scéne l'excellent Jean-Claude Brialy ...

Lire la suite
8
Eric31
le contexte
A voir également
Affiche du film MORTELLE RANDONNÉE
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film BEAUMARCHAIS, L INSOLENT
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE MONTE-CHARGE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE DISTRAIT

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés