Bande Annonce de Carré blancDécouvrez la bande Annonce de Carré blanc sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/3686/fond/3686_w_500.jpg
Jean-Baptiste Léonetti
Carlos LealJean-Pierre AndréaniJulie GayetSami BouajilaAdèle ExarchopoulosDominique PaturelFejria DelibaJoël ReyrolleMajid HivesNathalie BécueValérie BodsonViviana Aliberti

Carré blanc

77 mn

Note de SensCritique :

5.8 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Jean-Baptiste Léonetti.

Casting : Carlos Leal, Jean-Pierre Andréani, Julie Gayet, Sami Bouajila, Adèle Exarchopoulos, Dominique Paturel, Fejria Deliba, Joël Reyrolle, Majid Hives, Nathalie Bécue, Valérie Bodson. Viviana Aliberti

Synopsis : Philippe et Marie ont grandi ensemble dans un orphelinat qui ressemblait plutôt à une prison. Plus tard, ils se sont mariés. Enfermé dans une société où la relation humaine n'est plus de mise et où tout est basé sur la performance et le châtiment, le couple que forment Philippe et Marie ne pourra trouver son salut que dans la résistance. C'est Marie qui en sera l'instigatrice.

Scénario : Jean-Baptiste Léonetti.
Musique : Evgueni Galperine.
Pays : France
Tags : Anticipation, Travail, Dictature.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

L’action se déroule dans un monde futuriste déshumanisé. L’on y fait la connaissance de Philippe et Marie, deux individus qui ont grandi ensemble dans un orphelinat et qui ont fini par se marier. Lui est devenu un cadre froid et implacable, alors qu’elle assiste impuissante à la détérioration de leur relation jusqu’au jour où elle décide de braver la société pour tenter de sauver leur amour.

Jean-Baptiste Leonetti précédemment réalisateur du court métrage Le Pays des ours, primé à deux reprises, a mis en scène Carré blanc avec le même parti pris d’esthétique glacée, privilégiant en permanence la fracture existante entre les personnages de son histoire et le monde qui les entoure. Le couple que forment Philippe et Marie à l’écran est incarné par Sami Bouajila, l’amoureux timide et inspiré d’Audrey Tautou dans le film de Pierre Salvadori De vrais mensonges, et Julie Gayet, Isabelle dans Nos plus belles vacances de Philippe Lellouche. Jean-Baptiste Leonetti reconnaît avoir choisi Julie Gayet d’emblée pour sa photogénie, et Sami Bouajila après l’avoir trouvé particulièrement convaincant lors de leur rencontre pour discuter du personnage de Philippe. Mais cela n’était cependant pas suffisant pour sceller le pacte, il fallait que les deux acteurs fonctionnent en tant que couple. Et pour ce faire Leonetti les a rassemblés autour d’un déjeuner et les a finement observés. A l’issue de ce repas, le cinéaste avait selon ses dires, trouvé son couple cinématographique.

Egalement présents dans la distribution, Dominique Paturel, vu dans La Môme d’Olivier Dahan, et Fejria Deliba remarquée entre autres dans Tout ce qui brille de Géraldine Nacache et Hervé Mimran.

J’ai toujours été attiré par des films où la forme et le fond sont inextricables raconte le réalisateur Jean-Baptiste Leonetti à propos de Carré blanc. Et d’ajouter qu’il a grandi avec les films des années 70 qu’ils soient films de genre, thrillers politiques ou encore histoires d’amour. Mais son film n’est à ses yeux rien de tout cela, plutôt un film de guerre, de ces guerres que l’on mène contre soi et contre l’autre. Quant à l’aspect minimaliste et décalé de la mise en scène de Carré blanc, le cinéaste le définit comme étant le plus élégant et donc le plus convenable à ses yeux pour raconter cette histoire.

Jean-Baptiste Leonetti avoue avoir par ailleurs réservé une attention toute particulière à l'univers sonore de son film, qui a nécessité le travail et la collaboration de quatre équipes. La composition de la bande son, que Leonetti décrit comme étant le seul vrai moment de liberté après celui de l’écriture du scénario, est d’après lui, un élément essentiel à la compréhension de la profondeur d'un film.
A propos de ses acteurs principaux Sami Bouajila et Julie Gayet, Leonetti dit qu’ils ont incarné au-delà de ses espérances ce qu’il avait couché sur le papier. Je voulais de la justesse et de la sobriété confesse-t-il, mais également que le jeu soit peuplé de silences et de regards pour que le spectateur puisse s’y projeter. Qu’il les remplisse avec ses propres interprétations. Cette sobriété faite de non-dits était pour moi le nœud central de la relation du couple, mais aussi l’un des aspects les plus réalistes du film.

Pour ce qui est de l’esthétique de Carré blanc, Jean-Baptiste Leonetti l’a de son propre aveu construite autour d’un équilibre entre la sensation et la réflexion. Pour moi explique-t-il l’image doit autant parler à la rétine qu’au cerveau. Et pour ce qui est de la violence dans Carré blanc, le cinéaste dit espérer avoir réussi à créer la distanciation nécessaire à son traitement, exprimant ainsi son désir d’éviter tout semblant de complaisance dans les scènes en question, à l’instar de Stanley Kubrick à qui il ne se compare pas mais dont il admire la manière de restituer la violence à l’écran.

Premier long métrage (après un court-métrage avec lequel il y a des ramifications) qui a le mérite de l'audace tant ce film sort des sentiers battus tant dans le fond que dans la forme. Film d'anticipation qui dénonce la déshumanisation rappelle des films (à divers niveaux) ...

Lire la suite
7
Selenie

Des images se succèdent et provoquent rapidement le malaise. Un logo qui s'affiche partout : un carré blanc symbolisant cette chaîne du froid où travaille la mère de Philippe, et des tours à perte de vue montées comme un jeu de Lego, dénotent une société conformiste et ...

Lire la suite
7
LeBlogDuCinéma

Suicidal Tendencies

Situé dans un futur proche ou un univers parrallèle, "Carré Blanc" est un film inconfortable qui fait froid dans le dos du début à la fin. La société occidentale est désormais complètement déshumanisée et ouvertement sadique. Des sentiments tels que l'amitié, la compassion ...

Lire la suite
8
Lazein
 
le contexte
A voir également
Affiche du film Nid de guêpes

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Nos plus belles vacances
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Skyline

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Les derniers jours du monde

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMMENT J AI RENCONTRE MON PERE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film HHHH

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film VENISE SOUS LA NEIGE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UN PROFIL POUR DEUX

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CONSPIRACY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE JANE DOE IDENTITY

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés