CECILIA, INFIRMIÈRE LUBRIQUE

Bientôt disponible
Parce que ne riez pas, Audiard et Godard sont au rendez vous du film
Adulte - 2015 - France - 70 MIN - interdit aux moins de 18 ans
Une excitante psychanalyste encore plus obsédée sexuelle que ses patients les pousse à se confier, à se déshiniber et à passer à l'acte en réalisant leurs phantasmes les plus fous.

Réalisé par

Pas encore disponible
1MNavant
2MNaprès
Didier Philippe-Gérard
Didier Philippe-Gérard
CHRONIQUEUR

Le cinéma pornographique français des années 80 nous a parfois donné à voir des films singuliers. Cécilia, infirmière lubrique en est un parfait exemple. Le but du réalisateur-scénariste Michel Baudricourt était initialement de traiter du langage et du parler cru dans les rapports érotiques et de la manière de raconter ses envies et ses phantasmes. 

Influencé autant par Jean-Luc Godard que par Michel Audiard, Baudricourt a écrit des dialogues salaces qui mélangent les deux styles. Cela donne un résultat limite surréaliste où des scènes torrides s’enchainent sans queue ni tête… enfin, quand je dis sans queue…  le tout grâce aux évocations des patients que l'héroïne, une psychanalyste interprétée par la troublante Mika, reçoit dans son cabinet. 

Entre les souvenirs, les phantasmes, les désirs cachés et les refoulements, tout y passe. De l'exhibitionniste complexé à la nymphomane insatiable,  du voyeur pervers aux partouzes déchaînées, nous avons droit à un défilé de séquences pornographiques d'une variété et  d'une intensité rares. Comble de modernité, la psy n'hésite pas à traiter les pathologies de ses patients par des exercices pratiques carrément hard avec l'aide de sa ravissante soubrette prête à se plier à tous les caprices.  

Tags

Contexte

Carole Piérac

John Huston nous montre que la psychanalyse au cinéma n'est pas qu'un prétexte à évoquer des fantasmes sexuels.

Pierre B Reinhard

Recevant dans son cabinet, un gynécologue décoince ses patientes de leurs blocages sexuels avec des méthodes très personnelles.

LES DÉLICES DU TOSSING (GÉRARD KIKOÏNE - 1982)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité