Bande Annonce de CENDRILLON AUX GRANDS PIEDSDécouvrez la bande Annonce de CENDRILLON AUX GRANDS PIEDS sur FilmoTVhttp://
Frank Tashlin
Anna Maria AlberghettiCount BasieEd WynnHenry SilvaJerry LewisJoe WilliamsJudith AndersonNola ThorpRobert Hutton

CENDRILLON AUX GRANDS PIEDS

85 mn

Note de SensCritique :

6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Frank Tashlin.

Casting : Anna Maria Alberghetti, Count Basie, Ed Wynn, Henry Silva, Jerry Lewis, Joe Williams, Judith Anderson, Nola Thorp. Robert Hutton

Synopsis : Fada vit chez sa belle-mère, une femme cruelle qui l'exploite. Elle lui préfère ses demi-frères Rupert et Maximilien, des bons à rien paresseux et dépensiers. Pour échapper aux tracasseries du quotidien, Fada se réfugie volontiers dans ses rêves. Un jour, il reçoit la visite de son parrain, un bon génie...

Scénario : Frank Tashlin, Joe Besser.
Musique : Harry Warren, Walter Scharf.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Comédie, Contes réinventés, Séduction, de moins de 90 minutes, JERRY LEWIS.

Inclus danspassillimite
voir ce film

Comme on peut bien s’y attendre, Cendrillon aux grands pieds est une parodie du fameux conte. La différence, ici, c’est que Cendrillon est un garçon, un pauvre garçon martyrisé par sa terrible belle-mère et par ses deux horribles demi-frères. Heureusement, un parrain magicien lui permettra d’assister au grand bal offert aux plus riches familles de Los Angeles, à l’occasion de la visite d’une princesse, évidemment charmante.

Sorti aux Etats-Unis en novembre 1960, Cendrillon aux grands pieds est le cinquième des huit films que Jerry Lewis tourna sous la direction de Frank Tashlin, lui-même auteur du scénario. On leur devait déjà et entre autres : Artistes et modèles et le Kid en kimono.

Autour de Jerry Lewis, dans le rôle-titre, vous reconnaîtrez, dans le rôle de son acariâtre belle-mère, Judith Anderson qui, vingt ans plus tôt, avait été la très sévère Mrs. Danvers dans Rebecca d’Alfred Hitchcock. Les deux demi-frères sont incarnés par Robert Hutton, déjà vu notamment chez Delmer Daves et Michael Curtiz, et par Henry Silva, l’un des plus grands « méchants » du cinéma américain. C’est la comédienne et chanteuse italienne Anna Maria Alberghetti qui incarne la princesse et, enfin, dans le rôle de Count Basie, vous reconnaîtrez... Count Basie !

Achevé de tourner en janvier 1960, Cendrillon aux grands pieds aurait dû sortir en salle dès le mois de juillet suivant. Mais, Jerry Lewis, certain qu’il s’agissait d’un « film commercial parfait pour les vacances de Noël », s’opposa au patron de la Paramount, qui voulait absolument proposer au public un nouveau « Jerry Lewis » au début de l’été. « Qu’a cela ne tienne, répondit Jerry, je vais vous faire un film pour fin juin. » Ainsi naquit le Dingue du Palace, première réalisation du comédien, sortie avant Cendrillon aux grands pieds, bien que tourné juste après. Lewis en écrivit le scénario dans une chambre du Fontainebleau Hôtel de Miami où il se produisait tous les soirs et où il finit par le tourner en un temps record.

A présent réalisateur, l’humoriste voulut s’investir davantage dans la production des films auxquels il participait. C’est ainsi que, dès le Dingue du Palace en boîte, il dirigea le montage de Cendrillon aux grands pieds, en privilégiant, contre la volonté de Tashlin, les sentiments, au détriment de la comédie, allant même jusqu’à supprimer plusieurs gags inventés par Tashlin, lui-même. « Aussi brutal que le geste puisse paraître, comme l’écrira plus tard le critique américain David Ehrenstein, il ne mit pas fin à la collaboration du tandem. » Deux ans plus tard, en effet, les deux hommes devaient se retrouver pour l’Increvable Jerry, avant d’achever leur collaboration avec Un chef de rayon explosif en 1963 et Jerry chez les cinoques en 1964.

Dans un entretien que Peter Bogdanovich reproduira dans son livre Pieces of time, en 1973, Frank Tashlin rapporte que Jerry Lewis ne répétait jamais une scène et ne lisait jamais ses dialogues. En fait, c’est le cinéaste qui lui racontait la séquence dans les grandes lignes, « et ça marchait très bien », conclue Tashlin admiratif. De son côté, dans Dr Jerry et Mr Lewis, le livre de souvenir qu’il fit paraître au début des années 80, Jerry Lewis écrivait : « Frank Tashlin, était un gros type qui se déplaçait lentement, avait un cerveau qui fonctionnait à une allure vertigineuse. [...] Il tirait de moi ce que j’avais de plus loufoque et de plus cocasse. » Sorti à Paris en septembre 1961, alors que les Canons de Navarone caracolait en tête du box-office, Cendrillon aux grands pieds ne resta que deux semaines en exclusivité parisienne et fut très mal reçu par la presse française qui, comme France observateur, parla d’un « échec entérinant définitivement la faillite de tout un système de production » ou, comme les Lettres françaises, d’un film « indiscutablement raté ».

Cinderfella (1960)

Il s'agit d'une comédie, filmée en couleur, revisitant le conte de Cendrillon en le masculinisant. Fada vit avec sa belle mère et ses deux demi frères qui le méprisent et le traitent comme un esclave. Le scénario reprend la trame du conte tout en le parodiant et en l'actualisant ...

Lire la suite
7
greenwich

Cinderfella vit dans la luxueuse demeure de sa belle-mère et de ses deux demi-frères, Rupert et Maximilien. Le notaire annonce à la famille que Cinderfella sera le seul héritier de la très grosse fortune de son père. Il va sans dire que pour cette famille au bord de la ruine, ...

Lire la suite
8
Gérard Rocher
 
le contexte
A voir également
Affiche du film PROFESSEUR MABOULE
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE DINGUE DU PALACE
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film JERRY CHEZ LES CINOQUES
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film ARTISTES ET MODÈLES
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film PREMIÈRE ANNÉE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SHEHERAZADE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MA FILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BLOOD SIMPLE (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BLACKKKLANSMAN - J AI INFILTRÉ LE KU KLUX KLAN

à partir de

4.99