CENT FRANCS L'AMOUR

À partir de 2.99 €
Pour la rencontre (au générique) entre Dominique Besnehard et Paulette Dubost
Drame - 1986 - France - 90 MIN - VF - interdit aux moins de 12 ans
Jérémy Cardiff, un jeune photographe d'art, a du mal à joindre les deux bouts. Mais il peut compter sur les largesses de Maurice Mainfroy, un antiquaire homosexuel qui a touché un important héritage. Après avoir rompu avec sa compagne Camille, une comédienne, Jérémy déambule dans des peep-shows. Subjugué par la beauté d'Otie, une strip-teaseuse qu'il vient admirer de plus en plus souvent, il tombe amoureux d'elle et lui propose une séance de photos...

Réalisé par

5 / 10
1MNavant
2MNaprès
Jacques Lévy
Jacques Lévy
CHRONIQUEUR

En 1986, quand sort sur les écrans français Cent francs l'amour, le nom de son réalisateur Jacques Richard évoque immanquablement son précédent film Ave Maria dont l’affiche représentant Isabelle Pasco crucifiée seins nus lui a valu un procès intenté par des associations catholiques.

Cent francs l'amour ne déclenchera pas de polémique. Comme l’indique son titre, cette réalisation met au coeur de son intrigue les rapports entre l’amour et l’argent. Pierre-Loup Rajot, révélé par A NOS AMOURS de Pialat, incarne un photographe d’art qui peine à boucler ses fins de mois. Un ami antiquaire joué par Richard Bohringer, l’aide financièrement mais le jeune artiste refuse de céder à ses avances. En revanche, il tombe amoureux d’une jeune femme, interprétée par Valérie Steffen, qu’il peut contempler dans un peep-show moyennant quelques billets.

"Entre les trois personnages principaux, il y a une circulation de l'argent qu'on peut considérer soit comme amusante soit comme terrible. Et c'est un peu les deux", commente le réalisateur qui, avec ce film, a voulu voir comment fonctionne la société sur le plan sentimental, amoureux érotique et quelle y était la place de l’argent.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Richard Bohringer

Une réalisation de Jacques Richard également interprétée par Dominique Pinon

Jacques Richard

Une histoire dans laquelle le peep-show tient une place importante

LE GRAND CHEMIN

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité