Bande Annonce de CENT FRANCS L'AMOURDécouvrez la bande Annonce de CENT FRANCS L'AMOUR sur FilmoTVhttp://
Jacques Richard
Dominique PinonPierre-Loup RajotRichard BohringerSabine DelouvrierValérie SteffenAndré ChaumeauDominique BesnehardHella PetriJohann CorbeauPaulette DubostMaryse Déol

CENT FRANCS L'AMOUR

89 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Jacques Richard.

Casting : Dominique Pinon, Pierre-Loup Rajot, Richard Bohringer, Sabine Delouvrier, Valérie Steffen, André Chaumeau, Dominique Besnehard, Hella Petri, Johann Corbeau, Paulette Dubost. Maryse Déol

Synopsis : Jérémy Cardiff, un jeune photographe d'art, a du mal à joindre les deux bouts. Mais il peut compter sur les largesses de Maurice Mainfroy, un antiquaire homosexuel qui a touché un important héritage. Après avoir rompu avec sa compagne Camille, une comédienne, Jérémy déambule dans des peep-shows. Subjugué par la beauté d'Otie, une strip-teaseuse qu'il vient admirer de plus en plus souvent, il tombe amoureux d'elle et lui propose une séance de photos...

Scénario : Jacques Richard.
Musique : Mort Shuman.
Pays : France
Tags : Drame.

Film pas encore disponible

En 1986, quand sort sur les écrans français Cent francs l'amour, le nom de son réalisateur Jacques Richard évoque immanquablement son précédent film Ave Maria dont l’affiche représentant Isabelle Pasco crucifiée seins nus lui a valu un procès intenté par des associations catholiques.

Cent francs l'amour ne déclenchera pas de polémique. Comme l’indique son titre, cette réalisation met au coeur de son intrigue les rapports entre l’amour et l’argent. Pierre-Loup Rajot, révélé par A NOS AMOURS de Pialat, incarne un photographe d’art qui peine à boucler ses fins de mois. Un ami antiquaire joué par Richard Bohringer, l’aide financièrement mais le jeune artiste refuse de céder à ses avances. En revanche, il tombe amoureux d’une jeune femme, interprétée par Valérie Steffen, qu’il peut contempler dans un peep-show moyennant quelques billets.

"Entre les trois personnages principaux, il y a une circulation de l'argent qu'on peut considérer soit comme amusante soit comme terrible. Et c'est un peu les deux", commente le réalisateur qui, avec ce film, a voulu voir comment fonctionne la société sur le plan sentimental, amoureux érotique et quelle y était la place de l’argent.

Auteur du scénario, Jacques Richard a rencontré plusieurs jeunes femmes travaillant dans des peep shows, phénomène alors très en vogue, pour écrire le personnage d’Otie qui marque pour Valérie Steffen son premier rôle principal à l’écran. Le réalisateur, qui l’avait choisie au terme d’un long casting, ne tarissait pas d’éloges sur la comédienne au moment du tournage. Il se disait  frappé par sa beauté, sa silhouette bien dessinée et la comparait à "une sorte de Brigitte Bardot lorsque celle-ci tournait Et Dieu créa la Femme". Il parlait même d’ "une vraie perfection qui sera, sans aucun doute, une vraie révélation". A la sortie du film, Valérie Steffen, elle, était moins enthousiaste. Elle avait trouvé l'histoire formidable à la lecture du script, mais aurait voulu qu'elle soit "plus forte, plus violente". "C'était mon premier grand rôle au cinéma, déclarait-elle, et j'aurais voulu davantage, je voudrais toujours davantage."

La bande originale de Cent francs l'amour a été composée par Mort Shuman qui interprète deux morceaux. L’idée de confier la musique au compositeur de tubes comme "Il neige sur le Lac Majeur" revient à la productrice Irène Silberman qui l’avait déjà fait travailler sur A nous les Petites anglaises. Comme on avait dit à Jacques Richard que Shuman était un grand buveur, il se présente au premier rendez-vous avec deux bouteilles de champagne, mais pour des raison de santé le compositeur venait tout juste d’arrêter boire !

Enfin, à la faveur d’une courte scène, ce film de 1985 a aujourd’hui également une valeur de témoignage sur "le réseau", un moyen de communication tombé dans l’oubli et remplacé depuis par la télématique puis le Net. Ce réseau tirait parti d’une faille technique dans le système téléphonique. Grâce à certains numéros non attribués, les utilisateurs pouvaient communiquer gratuitement avec des inconnus, notamment pour organiser des rencontres érotiques. Ce système clandestin aurait aussi été utilisé par les résistants pendant la seconde guerre mondiale.

le contexte
A voir également
Affiche du film DIVA

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CAMPING À LA FERME

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE VIVARIUM

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés