CESSEZ-LE-FEU

À partir de 7.99 €
Drame - 2017 - Belgique|France - 99 MIN - VF - HD - Tous publics

1923. Depuis quatre ans, Georges Laffont, héros de la Grande guerre dont il tente d’oublier les horreurs, mène une existence aventureuse en Afrique. Mais un jour, il décide de rentrer chez lui, en France. Il y retrouve sa mère et son frère Marcel, invalide de guerre devenu sourd et muet. Il fait également la connaissance d’Hélène, qui enseigne la langue des signes et avec laquelle il va entamer une relation pas toujours facile... 

Réalisé par

6.1 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Laurent Bourdon
Laurent Bourdon
CHRONIQUEUR

Premier long métrage du comédien et réalisateur Emmanuel Courcol, Cessez-le-feu, coproduction franco-belge, est sorti en avril 2017, après avoir été présenté, en avant première mondiale, au Festival de Locarno. 

Cessez-le-feu commence en 1923, quelque part en Afrique. Après quatre ans d’une vie nomade et aventureuse, Georges Laffont, un héros de la Grande guerre dont il tente d’oublier les horreurs, décide de rentrer en France. Il va y retrouver sa mère et son frère Marcel, invalide de guerre devenu sourd et muet. Il fera également la connaissance d’Hélène, qui enseigne la langue des signes. 

Alors qu’il avait imaginé un personnage dur, voire brutal, Emmanuel Courcol confia finalement le rôle de Georges à Romain Duris, après l’avoir revu dans De battre mon cœur s’est arrêté de Jacques Audiard en 2005 et l’avoir découvert dans Persécution de Patrice Chéreau en 2009. Son frère, le silencieux Marcel, est incarné par l’imposant Grégory Gadebois, ex-pensionnaire de la Comédie-Française, et la jeune veuve de guerre, à la fois modeste et lumineuse, par la douce Julie-Marie Parmentier. Enfin, dans le rôle de la libre et moderne Hélène, vous reconnaîtrez Céline Sallette. Le film est dédié « à Léonce et à tous ceux qui firent l’impossible » ; Léonce n’étant autre que le grand-père du réalisateur.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Romain Duris

Portrait de l’Afrique coloniale, alors que la Première guerre mondiale met l’Europe à feu et à sang.

Emmanuel Courcol

Les ravages de la guerre, dans une chambre du Val de Grâce où Adrien (Eric Caravaca), lui non plus, ne peut plus parler.

GADJO DILO (1997)

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS

Pas si éloigné