CET OBSCUR OBJET DU DéSIR

À partir de 2.99 €
Le dernier coup d’archer de Don Luis Bunuel, une variation mélancolique et cocasse autour du roman de Pierre Louiys, la femme et le Pantin. On découvrait Carole Bouquet.
Drame - 1977 - Espagne | France - 100 MIN - VF - Tous publics

Dans un train qui démarre à la gare de Séville, un homme jette un seau d'eau au visage d'une femme au visage tuméfié, à la surprise des autres passagers du compartiment. Il se met alors à leur raconter sa passion pour Conchita, sa domestique qui le tourmentait derrière ses allures d'anges. Chaque fois qu'il pensait arriver à ses fins, Conchita se dérobait ou disparaissait. Voyageant en Suisse, en Espagne ou en france, à chaque fois l'homme retombait sur elle.

Réalisé par

7.1 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Au départ, un roman célèbre, la Femme et le pantin de Pierre Louys, dont Marlene Dietrich puis Brigitte Bardot furent jadis les héroïnes. A l’arrivée, un film de Bunuel qui réinvente tout, bouscule le mélodrame et l’exotisme de pacotille, le transforme en une œuvre dédiée au désir et au monde secret des pulsions et des instincts.

La grande idée, ici, de Bunuel et de son scénariste Jean-Claude Carrière, est d’avoir fait de Conchita, la danseuses espagnole, un être à deux visages et deux corps, ceux de Carole Bouquet et d’Angela Molina, deux déesses du hasard, le jour et la nuit, le feu et la glace. Don Mateo, barbon pathétique (Fernando Rey doublé par Michel Piccoli), se meurt d’amour pour la double Conchita. Il est prêt à tout lui sacrifier, sa fortune, son honneur. Mais elle se refuse à lui, l’humilie, lui témoigne son mépris, tout en le provoquant.

Ici tout arrive au premier degré de la passion et de l’instinct libéré. L’humour, l’amour, la subversion.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Juan Luis Buñuel

FRENCH CONNECTION

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS