CHARLOTTE ET SON JULES

Parce que Jean- Luc Godard y double Belmondo, la sensation est étrange!
Drame - 1961 - France - 13 MIN - VF - Tous publics
Jean est allongé sur son lit lorsqu'on frappe à la porte. C'est Charlotte, son ancienne amie qui l'a quitté quelque temps auparavant. Jean lui tient un long discours qui passe peu à peu de l'ironie aux reproches, de la supplique aux menaces...
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Une voiture dépose Charlotte chez Jean, son ancien jules, qu’elle a quitté quelques temps auparavant.

Jean est couché lorsqu’elle arrive dans sa chambre. Il pense qu’elle revient et qu’elle va s’excuser de l’avoir quitté.

Le jeune homme se lance dans un long discours où il fait la liste de tout ce qu’il reproche à Charlotte.

Réalisé par

6.3 / 10

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Jean-Paul Belmondo

Godard a puisé l'inspiration de "Charlotte et son Jules" dans cette pièce de Jean Cocteau (qui est d'ailleurs remercié au générique). Jacques Demy, lui, avait adapté la pièce elle-même en court métrage.

Jean-Luc Godard

Premier long métrage de Claude Chabrol et premier film de la Nouvelle Vague. Chabrol aurait donné à Godard les chutes de pellicule de son film pour qu'il puisse tourner "Charlotte et son Jules".

À BOUT DE SOUFFLE