CHASSE AU GODARD D'ABBITTIBBI

À partir de 2.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
L'esprit de la Nouvelle Vague et la figure de Jean Luc Godard sont joliment titillés, avec tendresse.
Comédie - 2019 - Canada|France - 94 MIN - VF - HD - Tous publics

Nous sommes à Rouyn-Noranda, au Québec et voici qu'arrive de manière fort inopinée un cinéaste français de réputation internationale. Nous sommes aussi en 1968 et la révolution est dans l'air.
Ce cinéaste si connu veut donner la parole à ceux qui d'habitude se taisent. Grâce à la vidéo, une technologie nouvelle et pratique, une équipe de tournage se forme autour d'un...

Réalisé par

6.9 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Nadia Meflah
Nadia Meflah
CHRONIQUEUR

Oser s'attaquer à la mythologie de la Nouvelle Vague et de Jean Luc Godard avec suffisamment d'humour et de tendre mélancolie sans nostalgie aucune, tel est le pari réussi de ce film singulier et très personnel. Tout cinéphile se doit de découvrir ce film unique, qui semble faire écho, mais de loin au Redoutable de Michel Hazanavicius. Mais attention, autant le dire tout de suite, Chasse au Godard d'Abbittibbi n'est pas un film sur Jean Luc Godard.

En effet ici nous sommes loin de la France et de la cinéphilie française, même si le fameux JLG est reçu avec les honneurs de la télévision locale. Vrai faux documentaire, le film mélange les formes, les genres et même les formats, à l'image d'un puzzle cinématographique avec en son centre un trio amoureux. Mais Eric Morin semble plus enclin à nous raconter tout à la fois une époque en ébullition avec l'émergence de l'amour libre et les revendications des classes ouvrières, qu'une balade amoureuse que l'on devine autobiographique.

L'humour est décapant par son efficace sobriété, où le cinéaste joue avec les codes de la pop culture en vogue alors. Mais comme toute belle histoire qui se respecte, c'est le désir et l'amour qui fait la fiction avec en son coeur une Sophie Desmarais qui prête toute sa fraicheur à ce jeu de la jeune fille au visage changeant. Tour à tour mutine, coquine, sérieuse, soucieuse, mélancolique, grave, femme. Porté par une trame sonore envoûtante signée Philippe B et agrémentée par Arcade Fire et Ariane Moffatt, Chasse au Godard d'Abbittibbi est un film qui sait nous intriguer comme nous charmer.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Sophie Desmarais

Car c'est clairement le film dont Eric Morin semble s'être le plus inspiré...

Eric Morin

Pour la satire grinçante mais aussi pour l'histoire d'amour qui se brise

LE DÉMANTÈLEMENT DE SÉBASTIEN PILOTE

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS