CHRONIQUE D'UN AMOUR

Disponible dans le Pass
Parce que pour son premier film, Antonioni empiétait sur le film noir
Drame - 1950 - Italie - 98 MIN - VO - Tous publics

Enrico Fontana, un riche industriel, engage un détective pour enquêter sur le passé de son épouse Paola. Le détective apprend que Paola a eu avant son mariage une aventure avec le compagnon de sa meilleure amie, morte dans des circonstances étranges. Les deux amants se retrouvent.

6.6 / 10
6.6 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust

Enrico Fontana, un industriel milanais, engage un détective pour enquêter sur le passé de sa jeune épouse Paola.

Le détective se rend à Ferrare, où a grandi Paola. Il apprend qu’avant son mariage elle entretenait une relation avec Guido, le compagnon de sa meilleure amie. Celle-ci est morte dans un accident d’ascenseur. Guido et Paola ont des remords de ne pas avoir empêché ce drame.

Guido et Paola se retrouvent et reprennent leur aventure. Paola convainc son amant d’assassiner son mari.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver EYES WIDE SHUT (Pour son ultime film, Stanley Kubrick raconte la troublante histoire d’un homme qui ne connaît pas aussi bien sa femme qu’il l’aurait crû.) ou encore OSSESSIONE (LES AMANTS DIABOLIQUES) (Pour son premier film, Luchino Visconti mélange lui aussi le film noir avec le drame psychologique.).

Même réal

Même casting

Pas si éloigné