CLARA ET LES CHICS TYPES

1981
103 mn
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés

1981
103 mn
Parce que parfois Grenoble y est reconstitué à Annecy

Ils sont quatre garçons et deux filles qui, à Grenoble, ont formé un groupe de rock amateur, les "Why Notes". Invités à se produire au Lycée Janson de Sailly, où Charles suivit ses études, le groupe monte à Paris. C’est là que Bertrand remarque Clara qui s'enfuit de l'église où elle devait se marier avec Michel. Elle lui demande de l’emmener. Pendant deux jours et trois nuits...

À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Comédie
France
Tous publics
VF

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Le 14 janvier 1981, lorsque sort à Paris Clara et les Chics types, Valéry Giscard d’Estaing est toujours à l’Élysée, la Boum de Claude Pinoteau est depuis presque un mois en tête du box office, la France découvre J.R. dans Dallas et, nouvellement installée dans un ancien café-concert de la rue du Faubourg Saint-Martin devenu, un temps, cinéma porno, la troupe du Splendid’ répète son nouveau spectacle, Papy fait de la résistance, qui deviendra un film deux ans plus tard.

Autour des copains de la joyeuse bande du Splendid – Balasko, Clavier, Lhermitte, Giraud –, Jacques Monnet, le réalisateur de Clara et les Chics types, réunissait devant sa caméra Daniel Auteuil et Isabelle Adjani, treize ans avant Patrice Chéreau et sa Reine Margot. A cette époque, Auteuil (31 ans) avait déjà tourné beaucoup de comédies – les Sous-doués entre autres – et venait d’achever les représentations du Garçon d'appartement qui deviendra bientôt au cinéma T'empêches tout le monde de dormir.

De son côté, huit ans après ses débuts à la Comédie française, Isabelle Adjani (26 ans) venait d’incarner l’auteur des Hauts de Hurlevent dans les Sœurs Brontë d’André Téchiné et ne savait pas encore que quatre mois après la sortie du film de Jacques Monnet, le jury du 34e festival de Cannes lui attribuerait le prix d’interprétation pour son rôle dans Quartet, de James Ivory. Voici donc Clara et les Chics types, dont la musique est signée Michel Jonasz.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LE PÉRIL JEUNE (1995) (Les copains de Clara sont devenus les copains de Sophie.) ou encore RENDEZ-VOUS DE JUILLET (1949) (32 ans plus tôt, Jacques Becker dressait le portrait d’un autre groupe de jeunes gens, entre amour et amitié.).

FilmoTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Autour du film