CODE RED

Bientôt disponible
Gaz toxiques, Seconde Guerre Mondiale et zombies, ça fait plutôt bon ménage au cinéma.
Fantastique / Horreur - 2014 - Etats-Unis d'Amérique - 91 MIN - Tous publics
Lors de la Seconde Guerre Mondiale, Staline a créé un gaz très toxique dont on a perdu la trace peu de temps après la bataille de Stalingrad. Plus de 70 ans plus tard, ce mystérieux gaz refait surface en Bulgarie. Et les conséquences sont terribles. En effet, le gaz transforme les habitants du coin en dangereux mutants et fait revenir les morts à la vie, façon zombies.

Réalisé par

4.1 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Perrine Quennesson
Perrine Quennesson
CHRONIQUEUR

La seconde guerre mondiale n’en finit plus de nourrir des fantasmes de fin du monde. Les secrets entourant le conflit alimentent ainsi l’imagination du cinéma de genre, notamment celui mettant en scène des zombies. Si des films comme Dead Snow, Frankenstein’s Army ou encore Outpost choisissaient les nazis comme population de prédilection pour la zombification, Code Red change un peu la donne.

 

En effet, dans le film du bulgare Valeri Milev, les zombies viennent plutôt d’URSS. Plus précisément, il s’agit de Staline qui, lors de la bataille de Stalingrad, a déployé un gaz secret ramenant les morts à la vie et transformant les vivants en mutants. 70 ans plus tard, l’existence de ce gaz ayant été, jusque-là, caché avec succès, celui-ci refait surface en Bulgarie.

 

Beaucoup de gore, des maquillages effrayants et une ambiance d’apocalypse pour ce petit film évoquant une alerte maximale. Coproduit par les Etats-Unis et la Bulgarie, une alliance assez peu courante finalement au cinéma, Code Red s’avère être un croisement assez malin de plusieurs genres de films allant de Stalingrad à Resident Evil en passant par Aliens, le retour.

Le contexte

Ici aussi, un vieux gaz libéré par mégarde rend les morts vivants.

Valeri Milev

Cette fois, les zombies étaient des soldats allemands.

L'ÎLE DES KOMODOS GÉANTS DE JIM WYNORSKI

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS

Même casting