COLONEL PANICS

Bientôt disponible
Parce que pour son premier film, le réalisateur (japonais) se revendiquait de Nicholas Ray et de son "Violent".
Science-fiction - 2016 - Australie|Japon - 86 MIN - interdit aux moins de 16 ans

Au Japon, un journaliste est obsédé par son ancienne compagne, une romancière à succès qui travaille sur l’intelligence artificielle. Dans le futur, un hacker est engagé pour jouer à un jeu vidéo contaminé par un virus qui brouille la frontière entre le rêve et la réalité.

Réalisé par

4.1 / 10
1 min avant1 min avant
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Au Japon, Kaito, journaliste dans une publication ultranationaliste, est obsédé par son ancienne compagne, Kuniko, devenue une romancière à succès. Kuniko travaille avec une intelligence artificielle capable d’inventer ses propres histoires.

Dans le futur, un hacker est engagé pour jouer à Level 4, un jeu vidéo en réalité virtuelle. Sa mission est de trouver et de neutraliser le virus qui a contaminé le jeu et brouille la frontière entre le rêve et la réalité.

Alors que le présent et le futur se mélangent, les existences du journaliste et du hacker commencent à se confondre.

Le contexte

Sasa Handa

Parce que le classique cybernétique de Ridley Scott a popularisé l'image d'une ville futuriste pleine de néons, avec une forte influence japonaise.

Cho Jinseok

Parce que le monde virtuel et la réalité se mélangent jusqu'à la confusion. Les personnages jouent à un jeu vidéo immersif qui croise guerre moderne et légende du Roi Arthur.

CHIMAMIRE SUKEBAN CHÊNSÔ RED: ZENPEN - NERO NO FUKUSHÛ

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS