COMMENT RÉUSSIR QUAND ON EST CON ET PLEURNICHARD

À partir de 2.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Parce que Jean Carmet est au moins aussi Audiard que Gabin ou Blier
Comédie - 1974 - France - 82 MIN - VF - HD - Tous publics

Représentant de commerce, Antoine Robineau possède une technique infaillible pour vendre son mauvais whisky dans tous les troquets parisiens. Il raconte sa triste existence pour apitoyer le chaland, se rajoutant chaque jour un peu plus de malheurs : il s’invente des maladies imaginaires, une mère mourante et bien d’autres mésaventures

5.6 / 10
5.6 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust

Après avoir écrit les scénarios ou les dialogues d’une centaine de films, Michel Audiard devint cinéaste en 1968, à l’âge de 48 ans, avec Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages. Jusqu’en 1974 et sans abandonner son premier métier, il poursuivra sa carrière de réalisateur avec des films toujours affublés de titres longs et inoubliables. Comment réussir quand on est con et pleurnichard est sa septième et antépénultième réalisation.

Sur une idée de Fred Kassak, auteur de romans policiers humoristiques, dont Cambriolage que Marcel Bluwal avait porté à l’écran en 1963 avec Jean-Claude Brialy et Louis de Funès, Jean-Marie Poiré, 29 ans et pas encore réalisateur, va écrire un scénario qui sera, ensuite, adapté et dialogué par Michel Audiard, lui-même. Le film sera coproduit par Alain Poiré, le papa de Jean-Marie, et Pierre Braunberger, 69 ans, mythique argentier du cinéma français depuis la fin des années 1920.

Dans le rôle d’Antoine Robineau, cet antihéros « con et pleurnichard » et certain qu’il vaut mieux faire pitié qu’envie, Audiard choisit son grand ami Jean Carmet. Pour une fois en tête de distribution, il a pour partenaires : Jean Rochefort, Evelyne Buyle, Jane Birkin ainsi que Jean-Pierre Marielle, quinze ans avant de le retrouver à la télévision dans Bouvard et Pécuchet, et Stéphane Audran, quatre ans avant de devenir avec elle, chez Chabrol, les malheureux parents d’une certaine Violette Nozière.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver TOUTE L'HISTOIRE DE MES ÉCHECS SEXUELS (Un documentaire déjanté où le réalisateur, looser patenté, demande à ses anciennes petites amies pourquoi elles l'ont quitté.) ou encore LE MOUTON ENRAGÉ (Un employé de banque timide est habitué à s’apitoyer sur son sort. Lorsqu’il décide de reprendre sa vie en main, il devient imbattable.).

Réalisé par

Même réal

Même casting

Pas si éloigné