COMPLIANCE

Bientôt disponible
Policier / Suspense - 2012 - Etats-Unis - 90 MIN - interdit aux moins de 12 ans

Un fast-food de l’Ohio, un vendredi. Alors que l’ambiance en cuisine est déjà électrique parce qu’une porte de congélateur mal fermée la veille a gâché de la nourriture et que les stocks de bacon sont insuffisants, Sandra, la gérante du responsable reçoit un appel téléphonique de l’inspecteur Daniels. Il lui explique qu’une de ses caissières a volé de l’argent à une cliente et qu’elle doit la garder dans une pièce isolée, en attendant l’arrivée des autorités. L’autre exigence est que Sandra se livre à une fouille au corps de la suspecte, Becky, une jeune fille blonde de 19 ans…

Réalisé par

6 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Philippe Rouyer
Philippe Rouyer
CHRONIQUEUR

Le scénario de Compliance s’inspire de faits réels survenus aux Etats-Unis en 2004. Au téléphone, un homme a réussi à se faire passer auprès d’une gérante de fast-food pour un policier et à la convaincre qu’une de ses employées était une voleuse. Pire, à distance, il s’est débrouillé pour faire agresser sexuellement la fausse victime. Et cette histoire n’est pas un fait isolé. L’homme aurait répété ce scénario pas moins de 70 fois en dix ans avant d’être finalement arrêté.

Craig Zobel a tenu à faire un film de cette histoire parce qu’elle le fascinait. « Quand je l’ai découverte, explique-t-il, je me suis dit que je n’aurais jamais obéi si j’avais été dans ce fast-food. Puis je me suis souvenu de certains tournages durant lesquels j’avais accepté sans broncher des décisions dangereuses pour l’équipe. Je me suis alors rendu compte de l’universalité du sujet. »

Pour l’interpréter, il n’a retenu que des comédiens passionnés comme lui par l’affaire. Pat Heady, qui incarne le faux policier, tenait déjà un rôle dans le premier film de Zobel, Great World of Sound, en 2007. Pour se préparer, il a visionné une émission de télé-réalité qui suivait le quotidien de policiers. Il s’est notamment inspiré de la manière dont ils parlaient. L’actrice qui joue sa victime est Dreama Walker, qui interprétait la petite-fille de Clint Eastwood dans Gran Torino. Elle se souvenait avoir entendu parler du fait-divers, à la télévision, en 2004, alors qu’elle allait encore au lycée. Pour rentrer dans la peau de son personnage, elle s’est documentée en vue de connaître le plus de détails possibles.

Le contexte

Il devait lui aussi rendre intéressante une conversation téléphonique qui dure presque tout le film

Craig Zobel

Il illustre aussi jusqu'où on peut se compromettre en accordant une confiance aveugle à l'autorité

GRAN TORINO

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS

Même casting