CONTES CHINOIS DE L'AU-DELA

Bientôt disponible
Érotique - 1978 - Hong-Kong - Tous publics
Histoire 1 : En Chine, vers la fin du 7ème siècle, une vingtaine de soldats menés par le général Wang Chun (Yueh Hua) arrivent dans une petite auberge situé sur le mont Hua et dirigée par trois sœurs, Miao Feng (Shirley Yu), Miao Fang (Lin Yang-yang) et madame Hua (Hu Chin). Mari fidèle et surtout méfiant, Wang Chun refuse les avances de la pourtant séduisante Hua, qui est veuve depuis déjà six ans. Un peu plus tard, en épiant les trois sœurs pendant que les autres dorment, il découvre avec horreur que ces dernières cultivent de mystérieuses  plantes en utilisant comme engrais leur propre sang…
Histoire 2 : En 1763, monsieur Yang (Yueh Hua), un étudiant, fait la connaissance, un soir, d'une mystérieuse et attirante jeune femme (Hu Chin) dans une auberge. Marié, Wang lui  propose de l'héberger pour la nuit en tout bien tout honneur. Mais à peine arrivé dans l'atelier de Wang, le couple s'engage aussitôt dans une relation charnelle particulièrement torride. Peu de temps après, Wang croise dans la rue un médium qui lui signale que son visage dégage de sombres rayonnements et qu'un danger plane sur lui…

Réalisé par

6 / 10
1MNavant
Frédéric Ambroisine
Frédéric Ambroisine
CHRONIQUEUR
Vingt ans après le classique UNE HISTOIRE DE FANTôMES CHINOIS, Li Han-hsiang renoue avec le fantastique de façon magistrale à deux reprises en 1979, avec LE RETOUR DES MORTS, puis CONTES CHINOIS DE L'AU-DELà, un film à sketches à la narration brillante et au style visuel très maîtrisé. Baignant dans une atmosphère d'épouvante particulièrement réussie, CONTES CHINOIS DE L'AU-DELà appartient également au registre du cinéma érotique, un genre que le cinéaste popularisa à Hong Kong des le début des années 70 dans des fleurons tels que LOTUS D'OR ou DéSIR ILLICITE. Couple-vedette au capital séduction particulièrement élevé, Yueh Hua (LA GUERRE DES CLANS) et Hu Chin (KIDNAPPING) dominent avec brio ces deux histoires aussi terrifiantes que sensuelles.
Contexte

Li Han-Hsiang

LOTUS D'OR

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité