CONTINUER

À partir de 4.99 €
Joachim Lafosse poursuit son exploration des relations familiales douloureuses, après "L'Economie du couple" notamment
Drame - 2019 - Belgique|France - 80 MIN - VF - HD - Tous publics
Sibylle, mère divorcée, ne supporte plus de voir son fils adoescent sombrer dans une vie violente et vide de sens. Elle va jouer leur va-tout en entraînant Samuel dans un long voyage à travers le Kirghizistan. Avec deux chevaux pour seuls compagnons, mère et fils devront affronter un environnement naturel aussi splendide qu'hostile, ses dangers, son peuple...et surtout eux-mêmes !

Réalisé par

5.6 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

C’est une magnifique réflexion du philosophe français JB Pontalis qui a servi de fil conducteur au cinéaste Joachim Lafosse pour son film Continuer : « Il y a un mystère entre les fils et leur mère. Un petit garçon a du mal à relier la mère et la femme. On tente d’expliquer les choses, on parle des corps, du désir, de la jalousie à l’égard du père, mais c’est une manière d’organiser notre ignorance. La question sans réponse est : à quoi rêvent nos mères ? ». Cette interrogation traverse assurément le film adapté du roman homonyme de Laurent Mauvignier et dans lequel Virginie Efira incarne la mère de Kacey Mottet Klein.

Continuer raconte donc l’histoire de Sybille, mère divorcée qui ne supporte plus de voir Samuel son fils sombrer dans une vie violente et vide. Elle décide alors d’entraîner l’adolescent dans un long voyage à travers le Kirghizistan, avec deux chevaux pour seuls compagnons. S’ensuit une odyssée dans un environnement tout à la fois splendide et hostile, accueillant et dangereux. A la lecture du roman initial, Joachim Lafosse s’est précisément demandé si ce voyage ne devait pas être celui à faire avec sa propre mère. L’envie d’adaptation a ainsi fait son chemin pour aboutir au scénario coécrit avec Thomas Van Zuylen, déjà complice du cinéaste pour ses deux précédents films, L’Economie du couple et Les Chevaliers blancs.

Quand Joachim Lafosse lui a proposé d’incarner le personnage de Sybille, Virginie Efira avait déjà lu le roman de Laurent Mauvignier et, l’ayant trouvé « sublime » selon ses propres termes, elle formait le projet d’aider à son adaptation sur grand écran. Le cinéaste et son actrice étaient donc sur la même longueur d’ondes dès le départ. Virginie Efira précise qu’elle a été saisie par la façon dont l’infiniment petit côtoie l’infiniment grand dans cette histoire. Ajoutant que « quelque chose d’universel et de métaphysique se dégage de cette intrigue très simple ».

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Virginie Efira

En adaptant le roman homonyme de Georges Bataille, Christophe Honoré, comme Joachim Lafosse se confronte aux gouffres des relations forcément tumultueuses entre une mère et son fils.

Joachim Lafosse

Comme Joachim Lafosse, Marie-Jaoul de Poncheville a installé sa camera dans les somptueux décors naturels du Kirghizes pour raconter une histoire d'amour impossible

VICTORIA

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité