COUP DE CHAUD

À partir de 2.99 €
Drame - 2015 - Belgique | France - 102 MIN - VF - HD - Tous publics

C’est la nuit, il pleut des trombes, un homme titube dans les rues désertes d’un village. Dans un flash-back remontant les semaines qui viennent de s’écouler, le film raconte alors la vie d’un petit village, où les artisans exténués, les fermiers frappés par la crise, sous la canicule qui vient de s’abattre sont de plus en plus exaspérés par les errements de Jozef Bouzou, fils cadet d’une famille de ferrailleurs Roms devenus sédentaires et installés là depuis longtemps. Jozef a trente ans mais il est déficient mentalement et se comporte comme un grand enfant attardé, faisant peur aux vaches, volant des outils, et s’approchant d’un peu trop près d’une jeune fille. Quand la pluie éclate enfin, Jozef est retrouvé mort, qui est le meurtrier ?

Réalisé par

6.2 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Isabelle Danel
Isabelle Danel
CHRONIQUEUR

Après deux longs métrages, Barrage (2006) et Avant l’aube (2010) Raphaël Jacoulot signe avec Coup de chaud un portrait fort et terrible d’un village du Sud de la France. Inspiré d’un fait divers réel, coécrit par Jacoulot et Lise Macheboeuf, le film met en scène une petite communauté d’agriculteurs et d’artisans en butte à la crise et à une vague de chaleur qui s’abat sur le pays ; lorsque la sécheresse menace les récoltes, que la pompe à eau est détériorée, et que les incidents se multiplient, tous se focalisent, malgré les appels à la raison du maire du village, sur un jeune homme différent qui serait la cause de tous leurs maux. Jozef Bouzou a trente ans, mais il est déficient mental et met tout le monde mal à l’aise par ses élans d’affection, ses fixations sur les objets singuliers qu’il dérobe volontiers, ou ses intempestives traversées du village dans une voiture pétaradante où la musique est poussée à fond.

La problématique du bouc émissaire, qui parcourt le cinéma de genre, du western au polar, est ici le centre d’un film social, réaliste et contemporain, qui traite des difficultés au quotidien de gens qui se battent avec leurs soucis professionnels et personnels. Les personnages sont très bien écrits et campés, Jean-Pierre Darroussin incarne le maire, Daniel, par ailleurs vétérinaire, un homme censé, mesuré, qui tente de comprendre chacun et d’apaiser les inquiétudes et les colères ; Carole Frank est une agricultrice en difficulté, qui a peur de perdre son exploitation et en oublie son humanité ; Gregory Gadebois, sans doute le plus opaque de tous, est un menuisier fraichement installé avec sa famille, trop gentil, houspillé par sa femme, perturbé par des douleurs récentes. Au centre de l’intrigue, Jozef est une figure à la fois touchante et effrayante, un personnage aux grands yeux fou, au rire trop forcé, que Karim Leklou incarne avec une force et une sensibilité étonnantes.

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Jean-Pierre Darroussin

Une petite ville, la chaleur et le racisme qui montent...

Raphaël Jacoulot

L’histoire d’un homme solitaire, détesté par tout un quartier et qui devient le bouc émissaire tout désigné lorsqu’un meurtre est commis.

LES NEIGES DU KILIMANDJARO DE ROBERT GUÉDIGUIAN (2011)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Même casting