CRASH

Bientôt disponible
Parce que le film fit appel à pas moins de six Lincoln Continental
Fantastique / Horreur - 1996 - Canada | Etats-Unis - 97 MIN - interdit aux moins de 16 ans
Alors qu'il rentre chez lui, James Ballard, publicitaire,  percute une autre voiture, tuant le conducteur. En sortant de l'hopital, il tombe par hasard sur la passagère rescapée avec qui il a une brève mais intense relation sexuelle.
Rentré chez lui, l'évocation de son accident réveille son ardeur, ainsi que celle de son épouse.
Plus tard, ils rencontrent un photographe qui les introduit dans un cercle dont les membres partagent une même obsession pour le sexe et les accidents de voiture.

Réalisé par

6.6 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Gérard Delorme
Gérard Delorme
CHRONIQUEUR
Crash est adapté du livre de James G Ballard. Ce n’est pas à proprement parler de la science-fiction, mais plutot une commentaire visionnaire et singulier sur la civilisation de l’automoblie. Son auteur le considérait comme une fable sur les dangers d’un comportement qui associait l’excitation sexuelle et l’agressivité. Pas étonnant donc que cette notion ait attiré  David Cronenberg, qui d’une part est un passionné de sports mécaniques, et d’autre part, avait abordé des thèmes similaires dans ses films précédents. Videodrome notamment, énonçait la notion  de « nouvelle chair », résultat de la volonté d’une humanité mutante de modeler son corps pour l’adapter à la société nouvelle.
Dans Crash, cette mutation est représentée par une poignée d’individus qui partagent une même fascination fétichiste pour les accidents de voiture, seul moyen d’atteindre l’extase par la communion brutale de la chair et du métal. Cronenberg les étudie d’une façon froide et distanciée. Leur obsession est le contraire  d’une passion, elle donne lieu à un parcours initiatique cérébral et méthodique, même dans les moments les plus explicitement sexuels. Les acteurs l’incarnent avec un détachement étrange, souligné par la musique solennelle et macabre d’Howard Shore.

Contexte

David Cronenberg

SEXE MENSONGES ET VIDÉO

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité