Bande Annonce de CRAZY HORSEDécouvrez la bande Annonce de CRAZY HORSE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/6148/fond/6148_w_500.jpg
Frederick Wiseman
Ali MadhaviDaizy BluNaamah AlvaPhilippe DécoufléPhilippe KatrineFifi Chachnil

CRAZY HORSE

128 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Frederick Wiseman.

Casting : Ali Madhavi, Daizy Blu, Naamah Alva, Philippe Découflé, Philippe Katrine. Fifi Chachnil

Synopsis : A l’approche du 60ème anniversaire du légendaire cabaret créé par Alain Bernardin, le documentariste Frederick Wiseman a installé sa caméra numérique pour enregistrer en coulisses la préparation de la nouvelle revue , confiée pour l’occasion à Philippe Découflé, le chorégraphe des jeux olympiques d’hiver. On y voit comment les danseuses sont sélectionnées,  leur entraînement, leur vie quotidienne, ainsi que la préparation des décors, des costumes, ainsi que des éclairages, dont l’importance est essentielle. Le compositeur Philippe Katerine, auteur d’une musique pour la revue, fait une apparition.  

Pays : Etats-Unis d'Amérique | France
Tags : Documentaire, Ca danse!, Tout est vrai, Des saltimbanques.

à partir de

9.99
voir ce film

C’est lors d’un de ses passages à Paris que le documentariste Frederick Wiseman a eu l’idée de tourner Crazy horse. Il venait de tourner Boxing gym, et une de ses amies lui a suggéré de s’intéresser au célèbre cabaret. En se rendant sur place, Wiseman a été frappé par l’idée que c’était le seul endroit de ce genre à avoir perduré sans perdre de son pouvoir d’attraction.

A l’approche du soixantième anniversaire de l’établissement, ses propriétaires avaient décidé de renouveler le spectacle qui n’avait pas changé depuis longtemps. Dans ce but, ils ont fait appel au chorégraphe Philippe Découflé. Wiseman s’est donc retrouvé dans les coulisses pour observer tous les aspects de la célèbre revue : la sélection des artistes, souvent recrutées parmi des danseuses d’opéra, leur entraînement spécifique, la mise en place des différents numéros par Découflé, la confection des costumes par Fifi Chachnil, sans oublier les numéros finis, filmés souvent dans leur intégralité.

Le résultat est à la fois un éblouissement esthétique et une réflexion sur les différences entre art et exploitation commerciale, entre beauté et vulgarité.

Spécialisé dans le cinéma vérité, Fred Wiseman s’était déjà intéressé à la danse, qui lui avait inspiré trois précédents films, dont l’un (La Danse) sur l’opéra de Paris, et un autre Boxing gym, qui considérait la boxe sous son aspect chorégraphique.

Dans Crazy horse, il s’agit de l’érotisation du corps féminin à des fins commerciales. Autrement, Wiseman n’avait pas d’idée préconçue avant d’entreprende le tournage, et c’est au montage qu’il a trouvé ses principaux thèmes et sa structure.

L’avantage de tourner au Crazy horse, c’est que Wiseman avait une grande latitude de mouvement, sachant que le cabaret est ouvert sept nuits sur sept, et donne un total de quinze représentations par semaine. Donc, il pouvait tourner lundi soir en plan large, mardi depuis le côté gauche de la scène, mercredi depuis le côté droit, jeudi seulement en gros plans, et ainsi de suite. 

Pour mettre en confiance les danseuses et l’équipe, Wiseman avait fait circuler ses précédents films, qui donnaient une idée du genre de documentaire qu’il faisait et prouvaient qu’il n’était pas un vieux pervers. Il en résulte une grande confiance et des confidences décomplexées. Wiseman avoue qu’il ne sait rien de son sujet eu départ, et que c’est en tournant qu’il se documente. Il est toujours surpris de ce qu’il apprend en cours de route. Cette fois, il a trouvé que les répétitions sont plus érotiques que les représentations parce que les filles jouent plus naturellement sans maquillage, ni costume ni perruque.

Le réalisateur a tourné en numérique pour des questions financières : il pouvait tourner 48 minutes en haute définition pour la somme de 40 dollars. Comme il a l’habitude de beaucoup tourner, l’économie réalisée était substantielle. Au bout d’un tournage de 10 semaines, à raison de six jours par semaine, et de 13 heures par jour en moyenne,  il est arrivé avec 150 heures de rushes. Six mois de montage ont été nécessaires pour finaliser le film.

le contexte
A voir également
Affiche du film FRENCH CANCAN

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TOI, MOI, LES AUTRES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AFRICA LE SANG ET LA BEAUTE
Inclus danspassillimite
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés