CRAZY LEE, AGENT SECRET CORÉEN

2008
95 mn
Ce film n’est plus disponible

2008
95 mn
Parce que Dachimawa Lee est le frère caché coréen d'Austin Powers et d'OSS117 Dujardin

Agent secret d’exception dans la Corée des années 40, le très respecté, car infaillible, Dachimawa Lee se voit confier la périlleuse mission de récupérer le bouddha d’or dérobé par de machiavéliques ennemis. Une Lee girl est appelée à l’escorter.

Ce film n’est plus disponible
Comédie
Corée du Sud
Tous publics

1 min avant
2 min après
Les + de filmo

Prenez une bonne dose d’OSS 117, façon Dujardin-Hazanavicius, ajoutez-y une pincée d’Austin Powers, un soupçon de Max la menace, mêlez-y des parfums de Hong Kong, nappez le tout d’une bonne sauce coréenne et vous obtiendrez Crazy Lee.

Fruit de l’imagination, du travail et de l’évidente cinéphilie de Ryoo Seung-wan, jeune cinéaste Coréen qui signait en 2006 City of violence, un pur film d’action, Crazy Lee conte les exploits de Dachimawa Lee, super espion de la Corée des années 40. Chargé de retrouver un bouddha d’or recelant des informations strictement confidentielles, Dachimawa Lee déchaînera sa science des arts martiaux et son infaillibilité, parfois catastrophique, en Corée, en Mandchourie et même en Suisse, escorté de femmes fatales, pourchassé par des ennemis tenaces et guidé par sa volonté indéfectible à servir son pays.

James Bond candide et durablement ridicule, Dachimawa Lee a eu une première existence en 1998, dans un court métrage qui porte son nom. Il était incarné par le même acteur, Lim Won-hie. Dix ans plus tard, Ryoo Seung-wan a eu envie d’y revenir et de prolonger ses aventures. Nourri par les films d’espionnage coréens des années 60 et 70 et par les films d’action et de sabre du cinéma hongkongais, le cinéaste en livre une parodie en règle à laquelle se mêlent des références au cinéma américain et européen. On notera, par exemple, dans la bande son, des allusions musicales directes à La mort aux trousses de Hitchcock et à Barry Lyndon. de Kubrick. On trouvera aussi des séquences comiques de la veine de Y a-t-il un pilote dans l’avion ?. Blake Edwards et sa Panthère rose ne sont pas très loin non plus. Sans oublier James Bond, bien sûr, avec un imparable gadget donné par le Q local : du chewing-gum.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver OSS 117, LE CAIRE NID D'ESPION ou encore THE BLADE .