Bande Annonce de CRAZY LEE, AGENT SECRET COREENDécouvrez la bande Annonce de CRAZY LEE, AGENT SECRET COREEN sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1498/fond/1498_w_500.jpg
Ryoo Seung-Wan
Hwang Bo-RaKong Hyo-JinLim Won-HeePark Si-HyeonAhn Kil-KangJo Deok-HyeonJo Sang-GeonKim Byeong-OkKim Su-HyeonLim Su-JeongOh Ji-Hye

CRAZY LEE, AGENT SECRET COREEN

95 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Ryoo Seung-Wan.

Casting : Hwang Bo-Ra, Kong Hyo-Jin, Lim Won-Hee, Park Si-Hyeon, Ahn Kil-Kang, Jo Deok-Hyeon, Jo Sang-Geon, Kim Byeong-Ok, Kim Su-Hyeon, Lim Su-Jeong. Oh Ji-Hye

Synopsis : Agent secret d’exception dans la Corée des années 40, le très respecté, car infaillible, Dachimawa Lee se voit confier la périlleuse mission de récupérer le bouddha d’or dérobé par de machiavéliques ennemis. Une Lee girl est appelée à l’escorter.

Scénario : Kwon Hyeok-Ae, Ryoo Seung-Wan.
Musique : Seung-Hyun Choi.
Pays : Corée du Sud
Tags : Comédie, Chacun son métier, De vrais idiots, Spoof Movie, Inédits au Cinéma, Comédies d'espionnage, Films coréens, Aventure / Action, Spécial Spoof Movie.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Prenez une bonne dose d’OSS 117, façon Dujardin-Hazanavicius, ajoutez-y une pincée d’Austin Powers, un soupçon de Max la menace, mêlez-y des parfums de Hong Kong, nappez le tout d’une bonne sauce coréenne et vous obtiendrez Crazy Lee.

Fruit de l’imagination, du travail et de l’évidente cinéphilie de Ryoo Seung-wan, jeune cinéaste Coréen qui signait en 2006 City of violence, un pur film d’action, Crazy Lee conte les exploits de Dachimawa Lee, super espion de la Corée des années 40. Chargé de retrouver un bouddha d’or recelant des informations strictement confidentielles, Dachimawa Lee déchaînera sa science des arts martiaux et son infaillibilité, parfois catastrophique, en Corée, en Mandchourie et même en Suisse, escorté de femmes fatales, pourchassé par des ennemis tenaces et guidé par sa volonté indéfectible à servir son pays.

James Bond candide et durablement ridicule, Dachimawa Lee a eu une première existence en 1998, dans un court métrage qui porte son nom. Il était incarné par le même acteur, Lim Won-hie. Dix ans plus tard, Ryoo Seung-wan a eu envie d’y revenir et de prolonger ses aventures. Nourri par les films d’espionnage coréens des années 60 et 70 et par les films d’action et de sabre du cinéma hongkongais, le cinéaste en livre une parodie en règle à laquelle se mêlent des références au cinéma américain et européen. On notera, par exemple, dans la bande son, des allusions musicales directes à La mort aux trousses de Hitchcock et à Barry Lyndon. de Kubrick. On trouvera aussi des séquences comiques de la veine de Y a-t-il un pilote dans l’avion ?. Blake Edwards et sa Panthère rose ne sont pas très loin non plus. Sans oublier James Bond, bien sûr, avec un imparable gadget donné par le Q local : du chewing-gum.

Le moment le plus surprenant de Crazy Lee est sans doute la longue séquence où, en plein désert mandchou, notre héros se trouve pris dans une parodie de The Blade, de Tsui Hark. Une parodie et un hommage.

Mais, si l’univers bariolé de Crazy Lee est tout entier d’un comique décalé, cela n’exclut en rien une chorégraphie impeccable des scènes d’action. C’est le cascadeur et acteur Jung Doo-hong, collaborateur de trois précédents films de Ryoo Seung-wan, qui les a réglées, s’inspirant au plus près des chorégraphies des films d’action coréens des années 60. Jung Doo-hong a dû faire preuve de beaucoup d’ingéniosité pour mener à bien la poursuite sur pentes neigeuses où le manteau de Lee vient à faire office de luge. De fait, c’est un morceau de moquette, fixé sous le dos du manteau, qui a finalement permis à l’acteur sa glissade effrénée.
Si l’action du film se déplace d’un pays à l’autre, le tournage lui s’est intégralement effectué en Corée, à Séoul et dans ses alentours. C’est dans la banlieue de Séoul qu’a été reconstitué le désert mandchou, certains éléments contemporains du paysages ayant été gommés numériquement après les prises de vue.

Lim Won-hie, qui assume le rôle de Lee et a assuré la majeure partie des cascades, est apparu, dans plusieurs films de Ryoo Seung-wan. En France, on l’a vu notamment dans le film à sketches Trois extrêmes. Il y était dirigé par Park Chan-Wook dans le segment Cut. Quant au méchant espion peroxydé, il est incarné par Ryu Seung-beom, frère cadet du cinéaste et présent dans tous ses films. On l’a également vu dans Sympathy for Mr Vengeance de Park Chan-Wook.

Deux groupes de hip hop, fameux en Corée, ont participé à la musique du film : Lee Ssang et Epik High. Deux membres de Lee Ssang apparaissent d’ailleurs à l’écran dans de brèves prestations de petits malfrats.

A voir également
Affiche du film THE AGENT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TUCKER AND DALE FIGHTENT LE MAL

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film WINDFIGHTERS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LESBIAN VAMPIRE KILLERS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés