DADDY NOSTALGIE

Parce que le film marquait la dernière apparition sur un écran de Dirk Bogarde ( qui écrivit certaines de ses scènes)
Drame - 1990 - France - 102 MIN - VF - Tous publics
Caroline part pour un voyage qu'elle sait difficile : rendre visite à son père dans le midi de la france. Daddy vient d'être hospitalisé et la jeune femme sent bien que cette occasion de renouer le lien pourrait bien être la dernière...

Réalisé par

5.7 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Stéphane Boudsocq
Stéphane Boudsocq
CHRONIQUEUR

Dire à ceux qu’on aime qu’on les aime, avant qu’il ne soit trop tard... Partant de ce principe de vie hélas trop souvent oublié, Bertrand Tavernier signe avec Daddy nostalgie une œuvre à part dans sa très riche filmographie.

Nous sommes dans le sud de la France. Caroline, scénariste d’origine irlandaise, décide de se rendre dans le Var où son père a été hospitalisé. L’occasion de renouer des liens que le temps et des absences de jeunesse ont par trop distendus. Mais souvent, à peine s’est-on retrouvé qu’il faut déjà se quitter...

Jane Birkin, Dirk Bogarde (dont ce sera le tout dernier long métrage) et Odette Laure forment le trio émouvant de ce mélodrame attachant, présenté en compétition au festival de Cannes 1990. Un film que Tavernier a dédié à un autre cinéaste, Michael Powell, (l’auteur sous-estimé des Chaussons rouges), disparu durant le montage ainsi d’ailleurs que le propre père du réalisateur, l’écrivain et journaliste résistant René Tavernier...

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Faire enfin connaissance avec son père avant qu'il ne soit trop tard. Expérience douloureuse et vitale pour Jane Birkin comme pour Jean-Pierre Bacri...

Bertrand Tavernier

Quand on pressent que celui ou celle qu'on aime va partir et nous laisser seul, le temps des adieux est le plus difficile mais aussi le plus précieux...

THE SERVANT

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS