DALIDA

2017
122 mn
Disponible à la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Au Caire, l'histoire belle et tragique d'une fille d'immigrants italiens qui allait devenir l'une des chanteuses les plus populaires dans la France des années soixante...
Disponible à la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Drame
France
Tous publics
VF - HD
1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Il était une fois, une jeune femme égyptienne, d’origine italienne, qui su traverser les époques et les modes en réinventant sans cesse son personnage de femme passionnée mais solitaire, avant de disparaître de manière tragique... C’est une façon parmi d’autres de résumer la carrière de Dalida et c’est en grande partie celle que Lisa Azuelos a choisi pour donner corps à son biopic. De sa naissance au Caire en 1933 à son premier Olympia en 1956, de son mariage avec Lucien Morisse, patron de la jeune radio Europe n°1, en passant par ses voyages initiatiques en Inde et le succès planétaire de Gigi l’Amoroso, Dalida trace le portrait intime d’une femme théâtrale, attachante et plus complexe qu’il n’y paraît.

Sans être fan de l’artiste, Lisa Azuelos, la réalisatrice de Lol a vu dans son projet le moyen de réhabiliter cette chanteuse, à la popularité monstre au début des années 70, en expliquant minutieusement les raisons de son suicide: "Je voulais donner l’extrême-onction à Dalida. Qu’on la comprenne et qu’on excuse son geste final."

Le film a été difficile à monter, du fait de changements successifs de réalisateurs et d'actrice principale... En dépit de quoi, Lisa Azuelos avait l’intime conviction que le projet finirait par voir le jour, foi de voyante : en effet, en 2012, une médium annonçait à la réalisatrice que "Dalida était contente" qu’elle veuille relater son histoire et que celle-ci verrait le jour "quatre ans plus tard !" "On croit à ces choses-là ou pas, estime la réalisatrice, mais elle avait vu juste". D’autant plus juste, qu’à l’époque de cette prédiction Lisa Azuelos avait abandonné le projet.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver THE ROSE (Déjà le portrait d'une chanteuse populaire à l'extrême fragilité affective.) ou encore CLOCLO (Deux biopics consacrés à des stars de la même époque, traités avec la volonté d'être exahustifs.).

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné